Naruu Dragneel



 
Recevez 100 points dès votre inscription en incarnant un TEMPIUS ou un ANDROÏDE !

Partagez|

Naruu Dragneel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
MessageSujet: Naruu Dragneel Mer 29 Oct 2014 - 17:24

avatar
Invité
Ces écrits sont ceux retrouvés sur les versos d'un livre narrant l'histoire des samouraïs. Ils racontent l'histoire d'une chimère qui se nomme Naruu Dragneel. Ce livre a été abandonné près de la forêt et retrouvé par un Wrist qui eut alors l'envie de faire connaître cette histoire.


Un an ... C'est tout ce que le destin m'a donné pour me remettre de ce combat, de cet enfer, de ce chaos auquel on donne le nom de "Paris". Alors que je venais de me battre contre un contaminé agressif aux griffes d'argent, j'ai pris la décision de fuir vers la forêt, au plus profond de celle-ci. Peu importe les prédateurs qui s'y trouvaient je me savais plus fort même si j'étais affaibli (après tout, une bête blessée est plus dangereuse une fois acculée).
Après avoir couru cinq longues heures sans jamais m'arrêter, je vis un immense séquoia se dressait devant moi, accompagné de ses frères plus petits. Je pris la décision d'établir un camp de fortune à l'aide de branches et d'un tapis de feuille afin de me positionner en Hauteur de celui-ci, à l'abri dans ce camouflage qu'il me produisait naturellement. Une fois cette couche de fortune prête, je pris une pause pour regarder l'état de mes blessures : Elles étaient longues et bien plus profondes que je ne l'aurais pensé mais ce n'était pas le pire. Ces Blessures étaient dûes à un combat contre un contaminé particulièrement puissant, un contaminé qui portait une veste rouge et qui se battait à l'aide de griffes qu'ils prenaient plaisir à lécher pour transmettre son virus... Et j'ai compris que j'allais devenir cette bête, ce monstre enfoui en moi, assoiffée de sang et de chair, traquant les faibles... Je courrais au déshonneur moi qui voulait être "un Samouraï" j'ai tout perdu : J'avais dû abandonner Andronnelle pour la protéger, désertant ainsi mon rôle de gardien.

J'éprouvais de la culpabilité, de la honte, le déshonneur me semblait être d'un poids impossible à soulever. Je m'allongeais et je commençais à sombrer...
Invité
MessageSujet: Re: Naruu Dragneel Mar 18 Nov 2014 - 23:59

avatar
Invité
A tout moment de sa vie, il est tenu de faire des choix, mais chaque choix que l'on fait nécessite un
sacrifice:
 
. Qu'il soit bon ou mauvais, ce sacrifice a toujours lieu car on abandonne une voie que l'on ne choisit pas, une voie qui s'enfonce vers un lieu que l'on nomme "oubli". L'être humain est ainsi fait, programmer pour oublier. C'est ce que je pensais faire lorsque je pris le choix de vivre dans cette forêt : abandonner mon rêve, celui qui me tenait à coeur, qui constituait ma raison de survivre dans ce monde où nous ne trouvions pas notre place.
Abattu, vide de volonté, je perdis un mois entier à me morfondre, refusant de m'alimenter et ne buvant que de l'eau croupie, m'affaiblissant peu à peu pour faciliter mon voyage, mon dernier voyage... . Etre seul, vivre seul, mourir seul, voila ce que ce professeur qui avait tenu lieu de parents m'avait appris. Imaginez un grondement incessant dans votre tête, grondement qui correspond à cette lutte entre votre envie de vivre et ce que l'on vous a inculqué ( de force pour ma part). Alors que je m'abandonnais donc à ce mode de vie, ma partie humaine terriblement affaibli par ces sentiments, je fus pris de violents soubresauts d'adrénaline... Qu'est ce que c'était ? Mon corps me criait de me battre ? De retrouver l'envie de vivre et de trouver ma place ?. C'est ce jour-là que je compris que mon "côté bestial", cet instinct primaire ne voulait que me sauver la vie et c'est depuis ce jour que je fus empreins de fierté d'être ce que je suis : Une chimère !
Je me repris en main en commençant par établir un véritable "Nid" : Mon katana ne me servit plus que d'ustensile de cuisine ou de bûcheron et il finit par tout simplement s'émousser par manque d'entretien. Cependant je ne pouvais pas encore me résoudre à l'abandonner, aussi je pris soin de le nettoyer et de le ranger dans son fourreau jusqu'au jour où je serais prêt...
Le réveil :
 
.

Il me fallut presque trois autre mois pour revenir à ce que j'étais avant mon exode; désormais je ne chassais plus qu'à mains nues, enfin à serres nues devraient être le terme le plus exact car je demeurais transformer le plus longtemps possible. Je retrouvais cette part de moi dont j'avais honte... Imaginez retrouver un vieil ami que vous n'avez pas vu depuis très longtemps, cela me procurait une sensation similaire.
Je vivais de manière très sobre, me contenant juste de m'alimenter et de m'entrainer physiquement afin de conserver mon statut de "prédateur". Je faisais attention aux autres humains qui avaient l'inconscience de se diriger dans la forêt, car cette dernière regorgeait d'êtres qui ne devaient être dérangés sous aucun prétexte...

Naruu Dragneel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Hors-RPG
 :: Archives :: Le vide-tout
-
Sauter vers: