Recevez 100 points dès votre inscription en incarnant un TEMPIUS ou un ANDROÏDE !

Partagez|

Héloïse Roussel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
MessageSujet: Héloïse Roussel Jeu 2 Oct 2014 - 20:24

avatar
Invité
IDENTITE
NOM : Roussel
PRENOM : Héloïse
SURNOM : Au choix de chacun.
ÂGE : 22 ans.
DATE DE NAISSANCE : 2 février 2978
ORIENTATION SEXUELLE :Hétérosexuelle.
CLASSE : WRIST
STATUT :Sain
RANG/METIER :WRIST, chasseuse de contaminés. (Soldat)
GROUPE SANGUIN  : O-
ARMES  : Des flingues. Deux petits.

RESUME HISTOIRE


Il était une fois, une petite fille dans un monde de merde. Mais vraiment de merde. Pas le vieux monde rose bonbon où la princesse est triste parce qu'elle fait le ménage. Si c'était que ça, Héloïse aurait de quoi être heureuse. Elle a rapidement arrêté de croire aux contes de fées, ces vieilles histoires ne tiennent plus la route maintenant. A 10 ans déjà, elle a vu ce que Mère Nature avait osé faire à l'être humain. Bien sur, des contaminés, on leur en a déjà parlé et plus d'une fois. A longueur de temps. « Les contaminés sont dangereux. Ils nous veulent du mal, ils VOUS veulent du mal. C'est pourquoi mes chèrs enfants, vous ne devez jamais, ô grand jamais vous approchez de l'un d'eux. ». Pour une enfant de 10 ans, cela ressemble à une fable. Finalement il n'y a pas vraiment de distinction physique entre un contaminé et un sain, sur leur front c'est pas marqué non plus. C'est tout dans la tête alors ? Curieuse Héloïse mais raisonnable Héloïse n'essaya pas, malgré son envie de comprendre, d'en faire l'expérience.

En fait, c'est le contaminé qui vint lui montrer et lui faire voire toutes les horreurs dont il était capable. Avec ces parents, dans la rue, ils se baladaient. Pourquoi ? Elle ne s'en souvient plus, puis elle s'en fiche. Puis soudain, au bout de la rue, des cries, des hurlements si terrible qu'ils hantèrent ses nuits des semaines durant. Stridents et suraiguë, mêlés de peur mais surtout de douleur. Ses parents, WRIST de leur état, comprirent immédiatement. Ils se mirent d'accord. Papa reste ici avec la petite fille et maman va chasser le monstre. La foule courait partout, sauf vers l'endroit ou sa maman se dirigeait. C'était la seule courageuse ! Se dit Héloïse dans sa tête. Puis le contaminé sortit de sa cachette et apparu dans la rue, tout au bout. Il avait l'air d'un être humain normal, avec un peu de rouge sang sur lui certes, et un peu voûté aussi, bon... Mais il avait l'air normal. Jusqu'à ce qu'il se mette à courir vers sa mère avec une expression de rage sur le visage. Cette dernière ne se laissa pas décontenancer. Elle sortir immédiatement ses armes et tira. Trois coups suffirent à le terrasser. Alors elle est ou la Fée Marraine, avec sa baguette magique qui transforme les contaminés en citrouille ?
« Tu vois Héloïse, les contaminés ne sont plus des êtres humains. Ils mutent, ils changent pour devenir des choses qui n'ont plus de sentiments. Lorsqu'on se fait mordre par un contaminé, on meurt, même si notre corps survit. Tu comprends ? » Oui, elle comprend. Sa mère n'a pas tué quelqu'un de normal. Elle a tué un être dénué de tout sentiment qui, probablement, l'aurait tué si elle n'avait rien fait. Et qui avait probablement déjà buté des gens.

C'est dans cette optique que petite Héloïse grandit. Ses deux parents, soldats, lui apprirent comment se défendre, comment reconnaître un contaminé, mais surtout comment haïr un contaminé. Endoctriné jusqu'au bout des doigts, elle se destinait à devenir elle-même une WRIST. Dès l'âge de 16 ans.

Mais c'est jamais aussi simple. Ouais, quelque chose de terrible se produisit. Horrifiant même. Dans un lycée publique où elle passait sa scolarité plus ou moins bien (l'école, c'était pas son truc. Elle n'était pas conne mais n'avait pas envie de s'encombrer la tête avec des savoirs inutiles), elle rencontra Nathaniel. Qu'est ce qu'il était chiant ce prénom, elle avait décidé de l'appeler Nathiel, plus court, plus pratique. Un garçon comme les autres, pété de thunes mais qu'est ce qu'on en avait à foutre. Il était sympa, sans plus. C'est surtout qu'à un moment, un contaminé avait décidé de faire surface pour bien montrer à quel point ces êtres étaient ignobles et inhumains. Ce fut la course dans la cours, les quelques élèves restant se séparèrent pour courir dans des directions opposés. Y compris Héloïse. Courageuse mais pas téméraire hein, faut pas déconner. Elle se tourna après quelques secondes de courses et lorsqu'elle remarqua que le contaminé ne la poursuivait pas mais poursuivait Nathiel, elle en fut dans un premier temps soulagée (elle n'allait pas mourir), et dans un second temps, dans un élan de... de courage, elle se mit à les poursuivre également. Elle voyait bien que le contaminé ne ferait bientôt qu'une bouchée de son pote. Mais elle pouvait pas faire grand chose et elle regretta à ce moment-là de ne pas avoir de flingues, comme sa mère cette fois-là. Nathiel s'écroula sous le poids du monstre. Elle s'arrêta de courir. Le contaminé ne fit que le mordre et se barrer. Nouveau crie suraiguë, de douleur et d'effroi. En cet instant, Nathiel était mourant, si ce n'était déjà mort.
Héloïse décida de s'approcher de lui, avec un peu de chance, il pourrait s'en sortir si... Si il se coupait le bras.

« Mon sac... »

Oh, il devait avoir quelque chose dans son sac, pour l'aider. Elle l'attrapa et le lui tendit. Il faisait peine à voir le Nathiel, lui qui était si fier auparavant. Y'avait du sang, mais ces vêtements recouvraient la plaie. Il sortit un couteau et le tendit à la Héloïse. Elle n'avait pas imaginé une seule seconde qu'elle devrait lui couper le bras, elle. Elle avait juste envie de lui dire : fais-le toi-même j'suis pas ta bonne. Parce qu'elle avait peur. Elle était terrassée à l'idée de lui couper un membre. Et il était ou là, le prince charmant qui devait l'emmener loin d'ici, sur son cheval blanc ?

« COUPES, BORDEL ! TU VEUX VRAIMENT QUE JE ME TRANSFORME EN MONSTRE ? »

C'est vrai en réalité, elle avait une occasion de lui sauver la vie. Alors il ne fallait pas hésiter. Le couteau, inadapté pour cette tâche, commença cependant à trancher la chair. « Souvenez-vous bien, car il est important de le savoir même si j'espère que vous n'en ferez pas l'utilisation. Après avoir été mordu, si la morsure est sur un membre extérieur, vous avez toujours l'occasion de couper ce membre pour éviter la propagation du virus. Mais pour cela vous avez moins d'une minute, et il faut le faire à au moins 20 centimètre de la plaie. »
Du sang, du sang, du SANG. Du rouge partout, ça giclait, elle en avait sur le visage, du sang chaud ruisselait et se fondaient à ses larmes. Il hurlait comme un rat mort. Elle avait juste envie de lui dire de fermer sa putain de grande gueule, parce qu'elle n'avait pas les idées clairs et qu'il l'empêchait de se concentrer. Mais sa gorge nouée lui dit que non, elle ne dirait rien.

C'était dégueulasse.

La chair déchiquetée tombait en lambeau sur le sol. Elle atteignit l'os sans trop de peine, mais alors pour le couper lui c'était plus que coton. Les gestes de la petite Héloïse étaient devenu mécaniques, avant arrière, avant arrière, à une vitesse effréné pour en finir au plus vite. Et il tomba. Le bras par terre, simplement enroulé de sang. Et l'autre bout, plaie béante qu'il fallait immédiatement recouvrir autrement il allait perdre trop de sang. Et mourir. Et tout ça pour rien. Elle jeta le couteau plus loin et retira sa veste avec lequel elle fit un pansement sommaire. Bon et maintenant, l'infirmerie. Pourrait-il encore marcher ? Putain mais ils étaient passés ou tous là, pas un pour l'aider, chiffe-molles, tapettes, lâches. La colère l'avait envahit pour cacher la monstruosité de ce qu'elle venait de faire. Ne pas penser à tout ces morceaux de chaires éparses, à tout ce sang déversé.
Elle devait presque porter Nathiel tellement il était faible. Quel soulagement une fois arrivés à l'infirmerie. Et une fois mise dehors. Elle regarda autour d'elle. Puis elle se regarda.

Du sang, DU SANG PARTOUT.

Elle courut vers les plus proches toilettes et se vit dans le miroir. Elle se frotta le visage rapidement puis retira ses vêtements, jusqu'à se retrouver en sous-vêtements. Elle balança le reste à la poubelle. Elle avait froid mais rien à foutre. Trop de rouge tue le rouge. Elle resta ici quelques minutes, jusqu'à ce qu'une employée la trouve assise, recroquevillée par terre, presque à poil. Elle lui sortit une blouse et appela ses parents.

Ses parents avaient été fiers de leurs filles, lorsqu'on leur raconta ce qu'elle avait accompli. « Tu feras une très bonne WRIST ma fille, tu as été très courageuse, la plupart d'entre nous aurait simplement fuit jusqu'au bout du monde ! » Merci papa, merci maman. Elle faisait la brave mais elle n'en menait pas large. Elle ne l'avait pas revu Nathiel, il n'était plus jamais revenu à l'école. Mais elle lui avait sauvé la vie, peut-être était-ce là tout ce qui comptait.

Petite Héloïse fit ce que l'on attendait d'elle et ce qu'elle s'était destinée à être. Elle entra chez les WRIST en tant que novice peu après cet épisode. Cela lui donna d'ailleurs un coup de pouce au niveau hiérarchique. Oui, tout le monde avait entendu parler de la fille de soldats qui avait coupé un bras pour sauver son ami. C'était une belle histoire. Une histoire auquel il manquaient les détails les plus trashs. C'est ça les contes nan ? De belles histoires auxquels on a retiré les détails non sans importance mais dans l'optique qu'ils soient accessible à tous. C'est ça les histoires. Une embelisation suréxagéré de faits marquants.
Elle n'eut du coup pas de mal à entrer en tant que soldat dans les WRIST. Mais elle se destinait à un grade bien plus élevé. Elle gravirait les échelons un à un pour arriver au sommet et ainsi combattre les contaminés, ces êtres infâme qui ne méritaient pas de vivre.
C'était d'ailleurs l'année dernière que petite Héloïse avait abattu son premier monstre et elle n'en était pas peu fière. Avec ses nouveaux flingues, elle avait tiré en plein dans le mille dans la tête du contaminé. Il venait de violer et de tuer une femme enceinte, la gloire n'en fut que plus élevé. Droite dans ses bottes, elle souhaitait être l'exemple type du bon WRIST, celui qui protège et qui donne sa vie pour le faire. Celui qui n'abuse pas de son pouvoir inutilement. Elle en avait vu des comparse faire des abus, elle en a toujours référé au supérieur hiérarchique, ce qui lui vaut parfois quelques insultes, mais elle n'en a cure. Les WRIST se doivent d'être irréprochables.

Vie sociale ? Ses parents et quelques amis du lycée avec qui elle a gardé contact, enfin c'est plutôt eux qui ont gardé contact. Elle a également prit la décision de ne pas faire trop copain copain avec ses compagnons WRIST. Ne pas mélanger le boulot à la vie personnelle, ce genre de bêtises quoi. Vie sentimentale, aucune. Elle n'a pas le temps. Et s'il y a bien une chose dont il faut se souvenir ici, c'est que la fin n'est jamais heureuse.

IRL
TON SURNOM/PRENOM : Héloïse.
TON ÂGE : T'as qu'à deviner.
PERSO. ILLUSTRATEUR : Makise Kurisu, de Stein's Gate
COMMENTAIRES : Cey beau ce foruuuum.
Code de présentation : Très sérieuse. 8B Ok pour Hatsue.
Lou Meister
MessageSujet: Re: Héloïse Roussel Sam 4 Oct 2014 - 11:04

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
Bienvenue ! Désolée du léger retard. Auras-tu besoin de temps pour ta fiche ? (à cause des cours toussa) car sans demande tu seras supprimée sans préavis comme le stipule le règlement et aujourd'hui est le dernier jour >_<

Citation :
c'est un truc avec un mamouth mais comme j'me souviens plus et ben il faut que je le rerecherche. Des bisous.
J'ai ris à mort 8)
Préviens nous très vite !  Panique !

••••••••••••••••••••••••

Lou x Armen

Invité
MessageSujet: Re: Héloïse Roussel Sam 4 Oct 2014 - 16:14

avatar
Invité
Bonjoureuuuuuh.

Eh mais on a une semaine pour finir la fiche, or je me suis inscrite dimanche, donc j'ai le droit jusqu'à demain non ? DDDD: Parce que sinon je me fais arnaquer de un jour e_e

fin bon, j'ai finit ma fiche (oui, bon, j'ai pas encore mis d'imageuuuh, mais j'aime pas faire ça pastapey D: ).
Sinon j'ai finit l'histoire étout étout. Enfin voilà, euh, j'espère ne pas avoir commis de grosse boulette '^' J'ai essayé d'aérer comme j'ai pu mais comme c'est tout restreint ça fait paquet j'suis désolée D:

Bref, je m'étale, bonne journée. '-'


Lou Meister
MessageSujet: Re: Héloïse Roussel Lun 6 Oct 2014 - 12:47

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
Validation OK !



Je suis l'administrateur qui t'a validé : Lou Meister

Coucou Héloïse ♥ Franchement j'ai adoré la manière dont tu as raconté l'histoire. Je l'ai luu intégralement sans mal, c'était vraiment cool. Tu incarnes bien la bonne Wrist, c'est super ! J'ai rien à redire, les détails que je voulais y ont été inscris et j'ai adoré le passage avec Nathaniel. Les sentiments que tu as faire ressortir étaient touchants je trouve. enfin bref je vais pas m'étaler et taper un texte de 5h :D Tu es validée ! Bienvenue !
Bienvenue
Bravo tu viens d'être validé(e), tu vas pouvoir commencer à RP sur le monstrueux forum DC-01. Tu vas pouvoir commencer à naviguer comme bon te semble sur le forum et surtout te faire des compagnons de fortune !

Je te souhaite toute la survie du monde face à ton futur peu sûr.
Le Staff de DC-01 Coeur

Les liens utiles
Règlement
Résumé du contexte
Recueil des intrigues
Recenser son rang
Annexe du forum
Personnages Non-Joueurs
Staff
Demande de logements
Demande de RP
Fiches de relations
Fiches complémentaires

••••••••••••••••••••••••

Lou x Armen

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Héloïse Roussel

Héloïse Roussel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Hors-RPG
 :: Archives :: Archives des fiches :: Présentations
-
Sauter vers: