The NeverEnding Story



 
Recevez 100 points dès votre inscription en incarnant un TEMPIUS ou un ANDROÏDE !

Partagez|

The NeverEnding Story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
MessageSujet: The NeverEnding Story Jeu 17 Mar 2011 - 18:18

avatar
Invité
L'HISTOIRE SANS FIN
Un peu l'ancêtre du RPG, non ?

Celui qui me dt qu'il ne connaît pas la règle, je lui inflige une punition Tempius èwé Je vous les rappelle tout de même en bon seigneur que je suis : il suffit de continuer par une ou deux phrases la petite histoire écrite ci-dessous ^w^ Il n'y aucune restriction quand au contenu, plus c'est farfelu mieux c'est xD

Citation :
"Il était une fois une pauvre fille de boucher..."

*pas taper i_i*

Lou Meister
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Jeu 17 Mar 2011 - 18:35

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats...

••••••••••••••••••••••••

Lou intimide en royalblue
Invité
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Jeu 17 Mar 2011 - 18:42

avatar
Invité
    Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe...
Lou Meister
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Jeu 17 Mar 2011 - 19:04

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père...

••••••••••••••••••••••••

Lou intimide en royalblue
Invité
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Jeu 17 Mar 2011 - 19:12

avatar
Invité
    Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père se mit à se travestir et à danser dans les bars en buvant du gin tonic. Alors la petite fille...
Invité
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Jeu 17 Mar 2011 - 20:43

avatar
Invité
Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père se mit à se travestir et à danser dans les bars en buvant du gin tonic. Alors la petite fille prit une motte de beurre et en tartina son père qui se changeau aussitôt en citrouille verte à pois rouges. C'est alors que...
Invité
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Jeu 17 Mar 2011 - 20:47

avatar
Invité
    l était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père se mit à se travestir et à danser dans les bars en buvant du gin tonic. Alors la petite fille prit une motte de beurre et en tartina son père qui se changea aussitôt en citrouille verte à pois rouges. C'est alors que des écossais arrive en jupe à carreau et en chantant. Naturellement, son père...
Invité
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Jeu 17 Mar 2011 - 21:07

avatar
Invité
Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père se mit à se travestir et à danser dans les bars en buvant du gin tonic. Alors la petite fille prit une motte de beurre et en tartina son père qui se changea aussitôt en citrouille verte à pois rouges. C'est alors que des écossais arrive en jupe à carreau et en chantant. Naturellement, son père, (une citrouille, rappelons-le) se changea en carosse et roula sur les écossais, en faicant des crêpes à carreaux. La petite fille du boucher sauta dans le carosse qui l'emporta jusqu'à...
Invité
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Jeu 17 Mar 2011 - 21:13

avatar
Invité
    Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père se mit à se travestir et à danser dans les bars en buvant du gin tonic. Alors la petite fille prit une motte de beurre et en tartina son père qui se changea aussitôt en citrouille verte à pois rouges. C'est alors que des écossais arrive en jupe à carreau et en chantant. Naturellement, son père, (une citrouille, rappelons-le) se changea en carrosse et roula sur les écossais, en faisant des crêpes à carreaux. La petite fille du boucher sauta dans le carrosse qui l'emporta jusqu'à qu'une des crêpes à carreaux qui était resté accroché à une des roues des carrosses se glisse à l'intérieur et demande en mariage le père et non la jeune fille car il ...
Invité
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Jeu 17 Mar 2011 - 21:25

avatar
Invité
Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père se mit à se travestir et à danser dans les bars en buvant du gin tonic. Alors la petite fille prit une motte de beurre et en tartina son père qui se changea aussitôt en citrouille verte à pois rouges. C'est alors que des écossais arrive en jupe à carreau et en chantant. Naturellement, son père, (une citrouille, rappelons-le) se changea en carrosse et roula sur les écossais, en faisant des crêpes à carreaux. La petite fille du boucher sauta dans le carrosse qui l'emporta jusqu'à qu'une des crêpes à carreaux qui était resté accroché à une des roues des carrosses se glisse à l'intérieur et demande en mariage le père et non la jeune fille car il n'était pas gay, non, il était écossais. Mais il avait mal lu le conte de Cendrillon et était naïvement persuadé que...
Invité
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Sam 19 Mar 2011 - 12:55

avatar
Invité
Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père se mit à se travestir et à danser dans les bars en buvant du gin tonic. Alors la petite fille prit une motte de beurre et en tartina son père qui se changea aussitôt en citrouille verte à pois rouges. C'est alors que des écossais arrive en jupe à carreau et en chantant. Naturellement, son père, (une citrouille, rappelons-le) se changea en carrosse et roula sur les écossais, en faisant des crêpes à carreaux. La petite fille du boucher sauta dans le carrosse qui l'emporta jusqu'à qu'une des crêpes à carreaux qui était resté accroché à une des roues des carrosses se glisse à l'intérieur et demande en mariage le père et non la jeune fille car il n'était pas gay, non, il était écossais. Mais il avait mal lu le conte de Cendrillon et était naïvement persuadé que pour trouver la paix, il fallait aimer un carosse, c'est alors que la petite fille...
Lou Meister
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Jeu 31 Mar 2011 - 17:57

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père se mit à se travestir et à danser dans les bars en buvant du gin tonic. Alors la petite fille prit une motte de beurre et en tartina son père qui se changea aussitôt en citrouille verte à pois rouges. C'est alors que des écossais arrive en jupe à carreau et en chantant. Naturellement, son père, (une citrouille, rappelons-le) se changea en carrosse et roula sur les écossais, en faisant des crêpes à carreaux. La petite fille du boucher sauta dans le carrosse qui l'emporta jusqu'à qu'une des crêpes à carreaux qui était resté accroché à une des roues des carrosses se glisse à l'intérieur et demande en mariage le père et non la jeune fille car il n'était pas gay, non, il était écossais. Mais il avait mal lu le conte de Cendrillon et était naïvement persuadé que pour trouver la paix, il fallait aimer un carrosse, c'est alors que la petite fille rencontra un castor mutant vert fluo qui lui donna une de ses deux dents pour...

••••••••••••••••••••••••

Lou intimide en royalblue
Invité
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Mar 5 Avr 2011 - 23:05

avatar
Invité
Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père se mit à se travestir et à danser dans les bars en buvant du gin tonic. Alors la petite fille prit une motte de beurre et en tartina son père qui se changea aussitôt en citrouille verte à pois rouges. C'est alors que des écossais arrive en jupe à carreau et en chantant. Naturellement, son père, (une citrouille, rappelons-le) se changea en carrosse et roula sur les écossais, en faisant des crêpes à carreaux. La petite fille du boucher sauta dans le carrosse qui l'emporta jusqu'à qu'une des crêpes à carreaux qui était resté accroché à une des roues des carrosses se glisse à l'intérieur et demande en mariage le père et non la jeune fille car il n'était pas gay, non, il était écossais. Mais il avait mal lu le conte de Cendrillon et était naïvement persuadé que pour trouver la paix, il fallait aimer un carrosse, c'est alors que la petite fille rencontra un castor mutant vert fluo qui lui donna une de ses deux dents pour qu'elle puisse enfin devenir une otarie du grand Nord et...
Invité
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Mer 6 Avr 2011 - 17:06

avatar
Invité
Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père se mit à se travestir et à danser dans les bars en buvant du gin tonic. Alors la petite fille prit une motte de beurre et en tartina son père qui se changea aussitôt en citrouille verte à pois rouges. C'est alors que des écossais arrive en jupe à carreau et en chantant. Naturellement, son père, (une citrouille, rappelons-le) se changea en carrosse et roula sur les écossais, en faisant des crêpes à carreaux. La petite fille du boucher sauta dans le carrosse qui l'emporta jusqu'à qu'une des crêpes à carreaux qui était resté accroché à une des roues des carrosses se glisse à l'intérieur et demande en mariage le père et non la jeune fille car il n'était pas gay, non, il était écossais. Mais il avait mal lu le conte de Cendrillon et était naïvement persuadé que pour trouver la paix, il fallait aimer un carrosse, c'est alors que la petite fille rencontra un castor mutant vert fluo qui lui donna une de ses deux dents pour qu'elle puisse enfin devenir une otarie du grand Nord et danser correctement la macarena.

Au même moment, quatre ans plus tard dans le village voisin mais pa sur le même continent, la célèbre pintade masquée entendit parler de ladite fille du boucher. Saisissant son chapeau allégé en matières grasses, elle...
Invité
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Mer 6 Avr 2011 - 22:58

avatar
Invité
Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père se mit à se travestir et à danser dans les bars en buvant du gin tonic. Alors la petite fille prit une motte de beurre et en tartina son père qui se changea aussitôt en citrouille verte à pois rouges. C'est alors que des écossais arrive en jupe à carreau et en chantant. Naturellement, son père, (une citrouille, rappelons-le) se changea en carrosse et roula sur les écossais, en faisant des crêpes à carreaux. La petite fille du boucher sauta dans le carrosse qui l'emporta jusqu'à qu'une des crêpes à carreaux qui était resté accroché à une des roues des carrosses se glisse à l'intérieur et demande en mariage le père et non la jeune fille car il n'était pas gay, non, il était écossais. Mais il avait mal lu le conte de Cendrillon et était naïvement persuadé que pour trouver la paix, il fallait aimer un carrosse, c'est alors que la petite fille rencontra un castor mutant vert fluo qui lui donna une de ses deux dents pour qu'elle puisse enfin devenir une otarie du grand Nord et danser correctement la macarena.

Au même moment, quatre ans plus tard dans le village voisin mais pas sur le même continent, la célèbre pintade masquée entendit parler de ladite fille du boucher. Saisissant son chapeau allégé en matières grasses, elle alla se noyer dans le lac qui se trouvait à quelques centaines de kilomètres de là. Ces ainsi que des crevettes surpuissantes la mangèrent et en firent de la nourriture pour chats ...
Lou Meister
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Ven 15 Avr 2011 - 19:51

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père se mit à se travestir et à danser dans les bars en buvant du gin tonic. Alors la petite fille prit une motte de beurre et en tartina son père qui se changea aussitôt en citrouille verte à pois rouges. C'est alors que des écossais arrive en jupe à carreau et en chantant. Naturellement, son père, (une citrouille, rappelons-le) se changea en carrosse et roula sur les écossais, en faisant des crêpes à carreaux. La petite fille du boucher sauta dans le carrosse qui l'emporta jusqu'à qu'une des crêpes à carreaux qui était resté accroché à une des roues des carrosses se glisse à l'intérieur et demande en mariage le père et non la jeune fille car il n'était pas gay, non, il était écossais. Mais il avait mal lu le conte de Cendrillon et était naïvement persuadé que pour trouver la paix, il fallait aimer un carrosse, c'est alors que la petite fille rencontra un castor mutant vert fluo qui lui donna une de ses deux dents pour qu'elle puisse enfin devenir une otarie du grand Nord et danser correctement la macarena.

Au même moment, quatre ans plus tard dans le village voisin mais pas sur le même continent, la célèbre pintade masquée entendit parler de ladite fille du boucher. Saisissant son chapeau allégé en matières grasses, elle alla se noyer dans le lac qui se trouvait à quelques centaines de kilomètres de là. Ces ainsi que des crevettes surpuissantes la mangèrent et en firent de la nourriture pour chats avant de courir en Alaska, rejoindre les loutres de glaces pour...

••••••••••••••••••••••••

Lou intimide en royalblue
Invité
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Lun 25 Avr 2011 - 9:27

avatar
Invité
    Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père se mit à se travestir et à danser dans les bars en buvant du gin tonic. Alors la petite fille prit une motte de beurre et en tartina son père qui se changea aussitôt en citrouille verte à pois rouges. C'est alors que des écossais arrive en jupe à carreau et en chantant. Naturellement, son père, (une citrouille, rappelons-le) se changea en carrosse et roula sur les écossais, en faisant des crêpes à carreaux. La petite fille du boucher sauta dans le carrosse qui l'emporta jusqu'à qu'une des crêpes à carreaux qui était resté accroché à une des roues des carrosses se glisse à l'intérieur et demande en mariage le père et non la jeune fille car il n'était pas gay, non, il était écossais. Mais il avait mal lu le conte de Cendrillon et était naïvement persuadé que pour trouver la paix, il fallait aimer un carrosse, c'est alors que la petite fille rencontra un castor mutant vert fluo qui lui donna une de ses deux dents pour qu'elle puisse enfin devenir une otarie du grand Nord et danser correctement la macarena.

    Au même moment, quatre ans plus tard dans le village voisin mais pas sur le même continent, la célèbre pintade masquée entendit parler de ladite fille du boucher. Saisissant son chapeau allégé en matières grasses, elle alla se noyer dans le lac qui se trouvait à quelques centaines de kilomètres de là. Ces ainsi que des crevettes surpuissantes la mangèrent et en firent de la nourriture pour chats avant de courir en Alaska, rejoindre les loutres de glaces pour danser (encore!) la macarena mais qui hélas...
Lou Meister
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Mar 26 Avr 2011 - 18:15

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père se mit à se travestir et à danser dans les bars en buvant du gin tonic. Alors la petite fille prit une motte de beurre et en tartina son père qui se changea aussitôt en citrouille verte à pois rouges. C'est alors que des écossais arrive en jupe à carreau et en chantant. Naturellement, son père, (une citrouille, rappelons-le) se changea en carrosse et roula sur les écossais, en faisant des crêpes à carreaux. La petite fille du boucher sauta dans le carrosse qui l'emporta jusqu'à qu'une des crêpes à carreaux qui était resté accroché à une des roues des carrosses se glisse à l'intérieur et demande en mariage le père et non la jeune fille car il n'était pas gay, non, il était écossais. Mais il avait mal lu le conte de Cendrillon et était naïvement persuadé que pour trouver la paix, il fallait aimer un carrosse, c'est alors que la petite fille rencontra un castor mutant vert fluo qui lui donna une de ses deux dents pour qu'elle puisse enfin devenir une otarie du grand Nord et danser correctement la macarena.

Au même moment, quatre ans plus tard dans le village voisin mais pas sur le même continent, la célèbre pintade masquée entendit parler de ladite fille du boucher. Saisissant son chapeau allégé en matières grasses, elle alla se noyer dans le lac qui se trouvait à quelques centaines de kilomètres de là. Ces ainsi que des crevettes surpuissantes la mangèrent et en firent de la nourriture pour chats avant de courir en Alaska, rejoindre les loutres de glaces pour danser (encore!) la macarena mais qui hélas rencontrèrent deux pingouins fortunés qui leur donnèrent un gros chèque contre...

••••••••••••••••••••••••

Lou intimide en royalblue
Invité
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Dim 1 Mai 2011 - 21:22

avatar
Invité
    Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père se mit à se travestir et à danser dans les bars en buvant du gin tonic. Alors la petite fille prit une motte de beurre et en tartina son père qui se changea aussitôt en citrouille verte à pois rouges. C'est alors que des écossais arrive en jupe à carreau et en chantant. Naturellement, son père, (une citrouille, rappelons-le) se changea en carrosse et roula sur les écossais, en faisant des crêpes à carreaux. La petite fille du boucher sauta dans le carrosse qui l'emporta jusqu'à qu'une des crêpes à carreaux qui était resté accroché à une des roues des carrosses se glisse à l'intérieur et demande en mariage le père et non la jeune fille car il n'était pas gay, non, il était écossais. Mais il avait mal lu le conte de Cendrillon et était naïvement persuadé que pour trouver la paix, il fallait aimer un carrosse, c'est alors que la petite fille rencontra un castor mutant vert fluo qui lui donna une de ses deux dents pour qu'elle puisse enfin devenir une otarie du grand Nord et danser correctement la macarena.

    Au même moment, quatre ans plus tard dans le village voisin mais pas sur le même continent, la célèbre pintade masquée entendit parler de ladite fille du boucher. Saisissant son chapeau allégé en matières grasses, elle alla se noyer dans le lac qui se trouvait à quelques centaines de kilomètres de là. Ces ainsi que des crevettes surpuissantes la mangèrent et en firent de la nourriture pour chats avant de courir en Alaska, rejoindre les loutres de glaces pour danser (encore!) la macarena mais qui hélas rencontrèrent deux pingouins fortunés qui leur donnèrent un gros chèque contre une promesse de donner un spectacle en Europe mais surtout...
Lou Meister
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Sam 4 Juin 2011 - 16:08

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père se mit à se travestir et à danser dans les bars en buvant du gin tonic. Alors la petite fille prit une motte de beurre et en tartina son père qui se changea aussitôt en citrouille verte à pois rouges. C'est alors que des écossais arrive en jupe à carreau et en chantant. Naturellement, son père, (une citrouille, rappelons-le) se changea en carrosse et roula sur les écossais, en faisant des crêpes à carreaux. La petite fille du boucher sauta dans le carrosse qui l'emporta jusqu'à qu'une des crêpes à carreaux qui était resté accroché à une des roues des carrosses se glisse à l'intérieur et demande en mariage le père et non la jeune fille car il n'était pas gay, non, il était écossais. Mais il avait mal lu le conte de Cendrillon et était naïvement persuadé que pour trouver la paix, il fallait aimer un carrosse, c'est alors que la petite fille rencontra un castor mutant vert fluo qui lui donna une de ses deux dents pour qu'elle puisse enfin devenir une otarie du grand Nord et danser correctement la macarena.

Au même moment, quatre ans plus tard dans le village voisin mais pas sur le même continent, la célèbre pintade masquée entendit parler de ladite fille du boucher. Saisissant son chapeau allégé en matières grasses, elle alla se noyer dans le lac qui se trouvait à quelques centaines de kilomètres de là. Ces ainsi que des crevettes surpuissantes la mangèrent et en firent de la nourriture pour chats avant de courir en Alaska, rejoindre les loutres de glaces pour danser (encore!) la macarena mais qui hélas rencontrèrent deux pingouins fortunés qui leur donnèrent un gros chèque contre une promesse de donner un spectacle en Europe mais surtout pour fêter l'anniversaire de Lou Meister qui se sentait seul car...

••••••••••••••••••••••••

Lou intimide en royalblue
Invité
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Mar 14 Juin 2011 - 10:34

avatar
Invité
Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père se mit à se travestir et à danser dans les bars en buvant du gin tonic. Alors la petite fille prit une motte de beurre et en tartina son père qui se changea aussitôt en citrouille verte à pois rouges. C'est alors que des écossais arrive en jupe à carreau et en chantant. Naturellement, son père, (une citrouille, rappelons-le) se changea en carrosse et roula sur les écossais, en faisant des crêpes à carreaux. La petite fille du boucher sauta dans le carrosse qui l'emporta jusqu'à qu'une des crêpes à carreaux qui était resté accroché à une des roues des carrosses se glisse à l'intérieur et demande en mariage le père et non la jeune fille car il n'était pas gay, non, il était écossais. Mais il avait mal lu le conte de Cendrillon et était naïvement persuadé que pour trouver la paix, il fallait aimer un carrosse, c'est alors que la petite fille rencontra un castor mutant vert fluo qui lui donna une de ses deux dents pour qu'elle puisse enfin devenir une otarie du grand Nord et danser correctement la macarena.

Au même moment, quatre ans plus tard dans le village voisin mais pas sur le même continent, la célèbre pintade masquée entendit parler de ladite fille du boucher. Saisissant son chapeau allégé en matières grasses, elle alla se noyer dans le lac qui se trouvait à quelques centaines de kilomètres de là. Ces ainsi que des crevettes surpuissantes la mangèrent et en firent de la nourriture pour chats avant de courir en Alaska, rejoindre les loutres de glaces pour danser (encore!) la macarena mais qui hélas rencontrèrent deux pingouins fortunés qui leur donnèrent un gros chèque contre une promesse de donner un spectacle en Europe mais surtout pour fêter l'anniversaire de Lou Meister qui se sentait seul car plus personne ne voulait de lui. Il n'y avait rien à en tirer. Alors...
Invité
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Mar 14 Juin 2011 - 13:58

avatar
Invité
Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père se mit à se travestir et à danser dans les bars en buvant du gin tonic. Alors la petite fille prit une motte de beurre et en tartina son père qui se changea aussitôt en citrouille verte à pois rouges. C'est alors que des écossais arrive en jupe à carreau et en chantant. Naturellement, son père, (une citrouille, rappelons-le) se changea en carrosse et roula sur les écossais, en faisant des crêpes à carreaux. La petite fille du boucher sauta dans le carrosse qui l'emporta jusqu'à qu'une des crêpes à carreaux qui était resté accroché à une des roues des carrosses se glisse à l'intérieur et demande en mariage le père et non la jeune fille car il n'était pas gay, non, il était écossais. Mais il avait mal lu le conte de Cendrillon et était naïvement persuadé que pour trouver la paix, il fallait aimer un carrosse, c'est alors que la petite fille rencontra un castor mutant vert fluo qui lui donna une de ses deux dents pour qu'elle puisse enfin devenir une otarie du grand Nord et danser correctement la macarena.

Au même moment, quatre ans plus tard dans le village voisin mais pas sur le même continent, la célèbre pintade masquée entendit parler de ladite fille du boucher. Saisissant son chapeau allégé en matières grasses, elle alla se noyer dans le lac qui se trouvait à quelques centaines de kilomètres de là. Ces ainsi que des crevettes surpuissantes la mangèrent et en firent de la nourriture pour chats avant de courir en Alaska, rejoindre les loutres de glaces pour danser (encore!) la macarena mais qui hélas rencontrèrent deux pingouins fortunés qui leur donnèrent un gros chèque contre une promesse de donner un spectacle en Europe mais surtout pour fêter l'anniversaire de Lou Meister qui se sentait seul car plus personne ne voulait de lui. Il n'y avait rien à en tirer. Alors Lou décida d'entreprendre un long pèlerinage en direction de St Jacques de Compostelle. Mais il ne pouvait pas quitter Paris ! Pour pallier ce problème, il fit appel à...
Invité
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Jeu 16 Juin 2011 - 8:10

avatar
Invité
Il était une fois une pauvre fille de boucher qui aimait énormément les chocolats, mais qui par le plus malheureux des hasards, avait un père qui était chocolaphobe et un jour elle lui donna une sucrerie chocolatée par mégarde et le père se mit à se travestir et à danser dans les bars en buvant du gin tonic. Alors la petite fille prit une motte de beurre et en tartina son père qui se changea aussitôt en citrouille verte à pois rouges. C'est alors que des écossais arrive en jupe à carreau et en chantant. Naturellement, son père, (une citrouille, rappelons-le) se changea en carrosse et roula sur les écossais, en faisant des crêpes à carreaux. La petite fille du boucher sauta dans le carrosse qui l'emporta jusqu'à qu'une des crêpes à carreaux qui était resté accroché à une des roues des carrosses se glisse à l'intérieur et demande en mariage le père et non la jeune fille car il n'était pas gay, non, il était écossais. Mais il avait mal lu le conte de Cendrillon et était naïvement persuadé que pour trouver la paix, il fallait aimer un carrosse, c'est alors que la petite fille rencontra un castor mutant vert fluo qui lui donna une de ses deux dents pour qu'elle puisse enfin devenir une otarie du grand Nord et danser correctement la macarena.

Au même moment, quatre ans plus tard dans le village voisin mais pas sur le même continent, la célèbre pintade masquée entendit parler de ladite fille du boucher. Saisissant son chapeau allégé en matières grasses, elle alla se noyer dans le lac qui se trouvait à quelques centaines de kilomètres de là. Ces ainsi que des crevettes surpuissantes la mangèrent et en firent de la nourriture pour chats avant de courir en Alaska, rejoindre les loutres de glaces pour danser (encore!) la macarena mais qui hélas rencontrèrent deux pingouins fortunés qui leur donnèrent un gros chèque contre une promesse de donner un spectacle en Europe mais surtout pour fêter l'anniversaire de Lou Meister qui se sentait seul car plus personne ne voulait de lui. Il n'y avait rien à en tirer. Alors Lou décida d'entreprendre un long pèlerinage en direction de St Jacques de Compostelle. Mais il ne pouvait pas quitter Paris ! Pour pallier ce problème, il fit appel à Elliot pour lui servir de monture pour aller à St Jacques mais hélas il....
Invité
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Sam 28 Avr 2012 - 22:24

avatar
Invité
Moi je dis qu'on recommence avec une nouvelle phrase >.<

Il était une fois un ours brun - dénommé Pedobear - qui se promenait dans les bois tranquillement jusqu'à ce qu'il rencontre...
Invité
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story Sam 28 Avr 2012 - 22:54

avatar
Invité
Il était une fois un ours brun - dénommé Pedobear - qui se promenait dans les bois tranquillement jusqu'à ce qu'il rencontre...Une jeune fille du nom de Cash et un jeune homme du nom de Lou tout seul dans un petit coin sombre qui faisaient...
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The NeverEnding Story

The NeverEnding Story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Hors-RPG
 :: Archives :: Le vide-tout
-
Sauter vers: