Recevez 100 points dès votre inscription en incarnant un TEMPIUS ou un ANDROÏDE !

Partagez|

"Suis-je le seul à être doté d'un cerveau dans ce monde ?" // Rain Levi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Rain Levi
MessageSujet: "Suis-je le seul à être doté d'un cerveau dans ce monde ?" // Rain Levi Mer 8 Fév 2017 - 23:43

avatar
M E M B R E
Alex EMPARO (Alias. Rain LEVI)




Identité
▬ NOM : Levi (anciennement Emparo)
▬ PRÉNOM : Rain (anciennement Alex)
▬ SURNOM : Son frère l'appelle « Rainy ».
▬ SEXE : Masculin
▬ ÂGE : 19 ans
▬ DATE DE NAISSANCE : 3 juillet 2983
▬ ORIENTATION SEXUELLE : Il n'est pas intéressé par ce genre de chose, donc il n'en a aucune idée.
▬ ORIGINES : Françaises
▬ LANGUES PARLÉES : Le français et l'anglais
▬ GROUPE SANGUIN : B


Rôle
▬ STATUT : Né-contaminé
∟ Date du réveil du virus : 28 mai 2998

▬ RANG : Disciple

▬ ARMES : Il se bat à mains nues.



TEMPIUS
▬ ÉTUDES : [X] NIVEAU A [X] NIVEAU B [] NIVEAU C [] TEMPIUS

▬ A T-IL TOUJOURS VÉCU DANS LE TEMPLE TEMPIUS ? : [] OUI [X] NON

▬ SA CROYANCE DU DIEU TEMPOS EST-ELLE VÉRITABLE ? : [] OUI [X] NON

▬ A T-IL DÉJÀ TRANSGRESSÉ UNE LOI TEMPIANIQUE ? : [X] OUI [] NON
∟ Si oui, quel châtiment a t-il subi ? : Rain est un né-contaminé, donc il transgresse les lois tempianiques en étant un Tempius. Il parvient cependant a cacher sans difficultés son état, il n'a donc jamais été découvert pour le moment, et donc n'a subi aucun châtiment.

▬ ANNÉE DU PASSAGE DE L’ÉPREUVE : Il ne l'a pas passé.

▬ NOM DE VOTRE MAÎTRE : Joy Nolan

▬ PARCOURS PROFESSIONNEL : //

▬ DOMAINES DE COMPÉTENCE : déduction, combat à mains nues (quand il s'y sent obligé)


▬ ATOUT 1 : Rain est un né-contaminé, il est donc beaucoup aidé physiquement. Cela dit, il cache cette facette de sa personnalité aux autres Tempius, ce qui fait qu'il ne peut pas user entièrement de sa force quand il est en présence d'autre Tempius.
▬ ATOUT 2 : Il est très intelligent depuis tout petit, et il possède un esprit déductif très élevé. Selon les paroles, ou les gestes de ses ennemis, il sera capable de deviner leurs intentions.
▬ ATOUT 3 : Rain est doté d'un physique déroutant. En effet, il peut facilement passer pour un enfant, et par conséquent, une âme innocente. Les personnes sont souvent surprises lorsqu'elles comprennent qu'il n'est en rien innocent.

▬ FAIBLESSE 1 : Rain est haptophobique, suite à son enfance. C'est à dire qu'il ne supporte pas d'être touché. Il peut jusqu'à tuer une personne qui serait beaucoup trop tactile envers lui. Il perd facilement son sang froid dans ces moments et doit se retrouver seul pour reprendre le contrôle. Pour autant, quand il se bat, il s'arrange pour mettre toute la force dont il est capable dans ses coups, ainsi il fait moins attention au fait qu'il touche d'autres personnes. Il peut être donc assez facilement fatigué.
▬ FAIBLESSE 2 : Rain a une personnalité très spéciale. Étant très orgueilleux, il est selon lui, le seul être humain sur cette Terre doté d'un cerveau et d'une intelligence. Il trouve donc que chaque autre personne que lui a sa part de stupidité, et comme il est honnête, il ne garde pas ses remarques pour lui. Ainsi, Rain ne sait absolument pas se faire d'alliés. Par contre, c'est pour lui un jeu d'enfant de se faire des ennemis.

▬ PARTICULARITÉS PHYSIQUE : //





Icons






Personnage


▬ QUALITÉS : Rain est très intelligent. Il a toujours une longueur d'avance sur les autres, et cela peut être très utile. Sous son masque de froideur et d'orgueil, il cache une immense sensibilité. C'est également quelqu'un de très honnête. Trop parfois, ce qui pourrait vite passer pour un défaut. Son frère aurait plus les capacités de trouver des qualités à ce jeune homme...
▬ DÉFAUTS : Rain est détestable, froid et très orgueilleux. Il est totalement asocial et a une très grande faculté à se faire des ennemis. Peu de gens l'aime, et il n'en a rien à faire. Il est très déductif, ce qui est souvent pris pour un défaut, car très lassant. Il sait toujours tout et dit haut et fort qu'il n'y a que lui dans ce monde qui a hérité d'un cerveau. Il est également lâche. S'il se trouve en plein milieu d'un combat avec des coéquipiers, il préférera partir plutôt que de les aider.

▬ COULEUR DE CHEVEUX : [X] Blond [] Châtains clairs  [] Châtains foncés [] Bruns [] Roux [] Coloration [] Autre
∟ Si autre, expliquez : Blonds voire blancs, dû à son albinisme.
▬ LONGUEUR DE CHEVEUX : [] Courts  [X] Mi-Longs [] Longs
▬ TYPE DE CHEVEUX : [] Bouclés [X] Ondulés  [] Lisses [] Crépus [] Perruque

▬ YEUX : [X] Bleus [X] Gris  [] Verts [] Marrons [] Lentille de contact colorées [] Autre
∟ Si autre, expliquez : Les yeux tendant vers le gris-bleu, très clairs également.

▬ TAILLE : [] Très petite [X] Petite  [] Moyenne [] Grande [] Très grande
▬ CORPULENCE : [] Équilibrée [] Menue [X] Mince  [] Maigre [] Grosse [] Élancée [] Musclée [] Costaud [] Autre

▬ VÊTEMENTS : Rain ne porte que des vêtements clairs. Sa peau et ses cheveux d'albinos contrasteraient beaucoup trop avec des vêtements foncés, il ne passerait pas inaperçu.
Quand il sort, il ne porte jamais de vêtements courts, comme des tee-shirt, car sa peau craint trop le soleil.





▬ PÈRE : Disparu. Nicolas Emparo est l'unique fis d'une famille riche. Ses parents, souvent absents, travaillaient à la Pègre. Dès qu'il eut l'âge de se servir d'armes, ses parents le firent entrer lui aussi dans l'organisation. Il ne mit pas longtemps à s'y habituer, et plus les jours passaient, plus il s'y plaisait. Lors d'une mission où il devait abattre un homme, Nicolas vit de près la mort mais il fut sauvé de justesse par l'un de ses coéquipiers.  
Après cette expérience, Nicolas décida de devenir plus violent, plus froid et ainsi plus fort afin de ne plus se faire avoir comme cette fois. C'est quelques semaines après qu'il rencontra sa future épouse.
▬ MÈRE : Probablement décédée. Gaëlle Emparo, née Leblanc, est fille unique d'une famille aisée. Depuis son plus jeune âge, elle adore prendre des photos de tout et n'importe quoi. Voyant qu'elle se débrouille très bien, ses parents lui achètent son tout premier appareil photo à l'âge de 10 ans. Elle ne le quitte plus depuis, et organise souvent des expositions de ses œuvres. Elle devint orpheline tôt, ses parents étaient tout deux malades. Elle finit placée dans une famille d'accueil et ne fut pas beaucoup chérie. Ayant perdu ses parents trop jeune, Gaëlle n'a pas su transmettre l'amour d'un parent à ses deux fils.
▬ MÉTIER DU PÈRE : Médecin, puis travail à la Pègre
▬ MÉTIER DE LA MÈRE : Photographe
▬ FRÈRE : Sun Levi, de son vrai nom Charlie Emparo, a trois ans de plus que Rain. C'est un jeune homme patient, émerveillé de tout, aimable et qui est capable de ramener le sourire à n'importe qui. Il a d'ailleurs toujours le sourire aux lèvres, et essaie constamment de regarder le bon côté des choses. Il est tout le contraire de son frère.
▬ LIEU DE RÉSIDENCE ACTUEL : Un appartement situé dans le Quartier Résidentiel. Rain y vit avec son frère.
▬ FORTUNE : [] Riche [X] Plutôt riche [] Normal [] Plutôt pauvre [] Pauvre


▬ De 2979 à 2983 :  « Une histoire qui commençait pourtant bien »
Gaëlle et Nicolas se rencontrent lors d'une exposition de photographies prises par la jeune femme en août 2979. Ils font connaissance. Les parents adoptifs de Gaëlle, le trouvant beau et surtout sachant qu'il est assez riche, décident de convaincre leur fille de l'épouser. Celle-ci accepte, en décidant de prendre enfin sa vie en main. Le couple se marie quelques mois après. Gaëlle commence à l'aimer, et ils ont un enfant en 2980, Charlie. L'enfant est diagnostiqué albinos, les deux parents portant tout deux le gène de l'albinisme.
La petite famille vit dans une belle et grande maison, mais Gaëlle ne voit pas souvent son mari.
Un jour, le père de famille disparu de la maison pendant plusieurs semaines. Gaëlle était assez habituée de ce genre d'agissements, cependant, les absences de son mari n'avaient jamais été aussi longue. Après deux semaines, celui-ci revint. La femme en fut ravie et, aveuglée par son soulagement, elle ne remarqua pas que celui qu'elle aimait avait changé. En effet, Nicolas avait été pris d'assaut par des Contaminés lors d'une mission. Il s'était isolé pendant qu'il reprenait le contrôle de lui-même. Il en fit tout de même part à sa femme, qui fut d'abord effrayée. Elle resta pourtant à ses côtés, avec son fils.

Trois ans plus tard, les parents ont de nouveau un enfant, un autre petit garçon, Alex. Lui aussi est atteint d'albinisme, mais moins que son frère. La mère n'étant pas au courant de l'hérédité du virus, la naissance de son deuxième fils l'enchanta tout autant que celle de son premier.

▬ De 2983 à 2992 :  « La richesse ne fait pas le bonheur d'un homme »
Alex et Charlie s'entendent parfaitement bien, ils ne se quittent que très rarement. Leur mère, devenue faible et s'écrasant sous la présence de son mari, ne s'occupe pas d'eux comme ils l'auraient souhaité. En effet, Nicolas qui n'était déjà pas très doux et aimant, devient d'autant plus violent que les jours passent. Gaëlle se plie à ses demandes et se fait battre s'il n'en est pas satisfait. Charlie et Alex se protègent mutuellement, mais se prennent également quelques coups quand leur père est furieux. La brutalité du père de famille est cachée derrière la richesse et les masques de joie de Gaëlle et ses fils, ne voulant pas le rendre encore plus furieux.

Depuis tout petit, Alex est doté d'une intelligence hors du commun. Il a une capacité de déduction très élevée et est capable de deviner les choses avant même qu'on le lui dise. Le « petit génie » de la famille se plaignait souvent du surplus d'informations qu'il gardait dans sa tête, ce qui donna une idée à son frère. Il lui offrit une peluche en lui disant que celle-ci pouvait elle aussi collecter des informations, et ainsi elle pourrait lui servir de « deuxième cerveau ». Alex accepta le cadeau même s'il se doutait que cette peluche n'arrangerait rien à son problème. Il ne la quitte cependant jamais : c'est un peu sa balle relaxante, elle l'aide à réfléchir et à se concentrer. Cette peluche est un canard jaune et Alex l'a surnommé Bernie.

▬ 22 septembre 2991 : « Le parc est un nid de rencontres »
Un après-midi, alors que la mère de famille allait faire des courses dans un petit supermarché, elle laissa ses fils comme à son habitude dans le parc à jeux à côté. Elle faisait confiance à Charlie pour protéger et faire attention à son frère. Ce jour-là, un autre enfant jouait dans le parc. Il semblait avoir l'âge de Charlie. Alex n'étant absolument pas sociable, ce fut l'aîné qui débuta la conversation. Les deux plus âgés s’entendirent tout de suite. Le jeune garçon s'appelait Eliott Lewis, et il vivait non loin de cet endroit dans un appartement miteux, chez une amie de sa mère. Il était d'origine anglaise.
Les trois garçons se retrouvèrent ainsi toutes les semaines, puis tous les jours dans ce parc.
Nicolas n'aimait pas l'idée que ses fils traînent avec un « pauvre », il refusait donc catégoriquement qu'Eliott entre dans leur belle demeure. Charlie et Alex n'insistaient pas, de peur des représailles. Le trio se retrouvait alors chez Eliott, après leur petite sortie au parc. Leur jeu favori était de déguiser Alex en fille, qui lui, se laissait faire, blasé.

▬ 28 avril 2996 :
A l'âge de 15 ans, Charlie et Eliott commencent à ressentir des sentiments l'un pour l'autre. Ils se confient et décident d'entamer une relation environ un an après. Alex, qui le savait depuis le début, ne fut absolument pas surpris.
Ce dernier fut alors mis un peu plus à l'écart, et ne parvenant pas à se faire des amis, vécu un peu plus dans la solitude en compagnie de Bernie.

▬ 3 août 2997 – Maison Emparo : « Comment un homme devient un monstre – Épisode 1 »
Cette nuit, Nicolas rentra chez lui. Cela faisait plusieurs jours qu'il n'était pas rentré, et que Gaëlle et ses enfants vivaient dans la tranquillité. Pourtant, la chance ne leur souriait pas. L'homme violent qu'était alors le père de famille, était devenu un monstre. Gaëlle n'avait rien dit à ses enfants au sujet de leur père à propos de sa contamination. Ce qu'ils virent alors en plein milieu de la nuit, les chamboulèrent.
En effet, cette nuit, Nicolas rentra complètement saoul. Il titubait en se rattrapant aux murs de la maison, et grognait. En entendant le bruit, Gaëlle sortit de sa chambre, pensant à un cambriolage. Quand elle tomba nez à nez avec son mari, elle n'eut pas le temps de reculer et de s'écarter de lui. Sous le coup de la surprise, déséquilibré, il lui tomba littéralement dessus et ils s'écroulèrent tous deux au sol. Dans la pièce d'à côté, Alex et Charlie se réveillèrent en sursaut. Curieux, ils se dirigèrent d'un pas timide et anxieux vers le bruit. Charlie était devant, et il déglutit difficilement quand il vit la scène. Son père était allongé sur sa mère, et celle-ci poussait des cris étouffés. Une petite flaque de liquide rouge entourait les cheveux épars de la jeune femme. L'homme était en train de la mordre entre le cou et l'épaule. Alex, plus lâche qu'effrayé, ne bougea pas. Son frère, lui, accouru aux côtés de sa mère et s'accrocha à l'un des bras de son père afin de le tirer. Il se prit un coup dans le visage, et se cogna brutalement sur le mur voisin.
Quand il eut fini, Nicolas se releva, s'essuya la bouche, et se dirigea vers la chambre parentale. Sa femme, meurtrie, était allongée par terre, le souffle court. Il ne l'avait pas tué, mais elle sentait déjà le virus se répandre dans ses veines. Elle se leva elle aussi difficilement pour aller dans la salle de bain afin de soigner sa blessure. Elle ignora délibérément ses enfants qui maintenant, savaient tout.
De retour dans leur lit, les frères ne réussirent pas à se rendormir.
Le lendemain, ils ne trouvèrent pas leur mère. Gaëlle avait disparu. Elle s'était enfuie, laissant derrière elle ses enfants aux mains d'un homme violent.

▬ 17-18 novembre 2997  - Maison Emparo : « Comment un homme devient un monstre – Épisode 2 »
Depuis que Gaëlle a fui la maison, Nicolas est constamment en colère. Les frères ne préfèrent pas lui adresser la parole. Il y a une semaine, il est parti de la maison, en laissant ses enfants seuls. Ceux-ci sortaient tous les jours pour aller rendre visite à Eliott. La relation que vivait ce dernier et Charlie semblait parfaite.
Ce jour là, les frères albinos décidèrent d'inviter leur ami chez eux, profitant de l'absence de leur père. Eliott fut véritablement émerveillé devant la richesse et la beauté que dégageait la grosse maison. Ils y passèrent la journée, et s'installèrent dans une seule chambre afin de dormir ensemble tous les trois.
Vers 4h du matin, la maison se réveilla en sursaut. Nicolas était rentré et, voyant des affaires qui n'appartenaient pas à ses enfants, il se précipita dans leurs chambres. Trouvant celle du plus jeune vide, il entra en trombe dans celle de l’aîné. Et c'est là qu'il le vit : le jeune homme sale, négligé et pauvre dans les bras de son fils. Sa colère augmenta en flèche quand il compris qu'il ne s'agissait pas seulement d'une relation amicale. L'homme attrapa Eliott par le bras et le fit sortir très violemment du lit dans lequel il dormait plus tôt. De leur côté, les deux frères regardaient la scène, terrifiés.
Eliott avait été mis au courant de la violence du père de ses amis et, plein de haine, il se débattit en frappant quelque fois Nicolas. Celui-ci, plus dégoûté que furieux, fit voler le jeune homme dans la chambre. Voyant celui qu'il aimait se faire traiter ainsi, Charlie chargea sur son père, toute peur envolée. Alex lui, ne bougeait pas. Il ne voulait pas faire partie du « combat », et préféra se réfugier sous le bureau de la chambre.
Charlie se prenait de violents coups partout où son père pouvait l'atteindre. Eliott se remis du choc rapidement, et pu voir avec horreur la source des cris de douleur qui emplissaient la pièce. Sachant qu'il n'était pas assez fort et qu'il ne pouvait pas rester là sans rien faire, il s'en alla de la chambre pour aller chercher un objet tranchant. Il revint avec un couteau de cuisine acéré, et s'élança sur Nicolas en criant pour se donner courage. Mais un coup de feu retentit et résonna dans toute la maison.
Du sang recouvrait les murs et le sol. Le père contaminé avait bien évidemment vu venir Eliott et avait dégainé le pistolet qu'il gardait toujours sur lui. Il avait visé, et tiré. Eliott était maintenant allongé de tout son long sur le ventre, une flaque de sang sous son corps immobile.
Pendant l'assaut, Charlie avait réussi à s'enfuir de la poigne de son père, et était désormais tremblant au dessus du corps de son amant. Il essaya tant bien que mal de le réveiller mais le pauvre jeune homme était décédé sur le coup.
Alex, sous le bureau, ne parvenait plus à respirer. Il étouffait. Les yeux larmoyants, il ne vit pas son monstre de père le prendre par le bras et l'emmener hors de la chambre. Il aperçu seulement les corps des deux seules personnes qu'il aimait : l'un tressautant de sanglots, l'autre immobile. Puis la porte claqua.
Après avoir passé l'après-midi à pleurer, Charlie serra contre lui le corps inerte de son amant et s’enfuit de la maison avec. Reproduisant le même schéma que sa mère, il abandonna son jeune frère au main du meurtrier qui leur servait de père.

▬ 18 novembre 2997 :  « Comment un homme devient un monstre – Épisode 3 »
Parc
Dès qu'il fut partit de la maison familiale, Charlie tenta de trouver un endroit afin d'enterrer Eliott. Il ne souhaitait pas faire appel aux pompes funèbres. Trop d'organisation, et il ne voulait pas que des inconnus pleurent la mort d'une personne qu'ils ne connaissaient absolument pas. Ainsi, Charlie préférait un enterrement décent, en tête à tête. Il dénicha un endroit calme dans un coin du parc où ils se retrouvaient souvent, et il l'enterra ici même. Le blond resta plus de la moitié de la journée agenouillé devant le petit tas de terre. Il ne pleurait plus, ayant déjà usé toutes ses larmes.
Une main ferme le sortit de ses pensées. Sa mère se tenait derrière lui, le regard inquiet. D'un ton froid et cassant qu'il n'avait pas l'habitude d'avoir, Charlie lui expliqua la situation. La femme avoua qu'elle s'en voulait de les avoir abandonné mais trouva comme excuse le non contrôle de son virus. Elle lui raconta également que Nicolas était déjà contaminé quand le plus jeune des frères est venu au monde, mais Charlie avait déjà été mis au courant par son petit frère, qui comprenait toujours tout avant tout le monde. Dès qu'Alex fut mentionné, Charlie voulu se brûler vif. Il se rendit compte que dans son désespoir et sa tristesse, il avait « oublié » son frère. Charlie et sa mère se précipitèrent vers la maison pour le sauver des griffes du père.

Maison Emparo
Après avoir été emmené de force par son père, Alex se retrouva étalé sur son propre lit. Il ne bougeait pas, ses yeux étaient grands ouverts et il pleurait silencieusement. Il se repassait la scène encore et encore dans sa tête : son père qui tuait de sang froid son meilleur ami.

Nicolas était au rez-de-chaussé. Il était en train de boire une bouteille d'un vieil alcool, au goulot. Il avait aperçu son fils aîné sortir de la maison avec le corps mort dans les bras. Il n'avait pas apprécié ce qu'il venait de faire. Il avait usé une de ses précieuses balles pour un vaurien. Il avait échoué quant à l'éducation de ses enfants. Il avait laissé partir sa femme après l'avoir malencontreusement mordu. Il était évident que tout n'allait pas pour le mieux pour le brillant père de famille. Ainsi, il avait décidé de se saouler, pour oublier ses échecs. Après plusieurs heures d'intense beuverie, un éclair de lucidité traversa son esprit : son deuxième fils était encore présent dans la maison. Et lui, il ne l'avait pas encore corrigé. Heureux d'avoir trouvé une occupation, il monta les escaliers et entra sans toquer dans la chambre du plus jeune.
Alex était toujours dans la même position, mais ses larmes avaient séché. On aurait pu croire qu'un corps vidé de toute vie reposait sur le lit, se soulevant quelques fois sous les respirations.
Son père, complètement saoul, tituba vers le lit et s'affala au côté de son fils. Il lui parlait mais Alex n'entendait pas. Alors il s'énerva, et le secoua, désirant une réaction. Il le retourna sur le dos brutalement et le secoua encore plus. Sans réaction. Alors Nicolas décida de serrer son cou entre ses mains, pour le réveiller. Il y arriva : Alex devint rouge et commença et s'étouffer. Il se débattait, et cela faisait sourire le père.
C'est alors que le monstre qui sommeillait encore en lui se réveilla. Il fit la pire chose qu'un père puisse faire à son fils. Les débattements, le souffle étouffé et l'expression d'Alex excitèrent les pensées malsaines du père.
Comprenant ce qui allait se produire, Alex cria, terrifié. Mais il n'était pas assez fort par rapport au corps imposant du monstre. Celui-ci, lassé, étala sa main sur la bouche fine du blond qui était en train de perdre toute innocence. Il déchira les vêtements de son fils, et le cauchemar débuta véritablement.

Gaëlle et Charlie entrèrent en trombe dans la maison. C'est alors qu'ils entendirent des cris et des bruits violents. Ils montèrent les escaliers et découvrirent le tableau insupportable. Gaëlle n'avait jamais imaginé son mari à ce point inhumain. En pleurs, elle se précipita sur l'homme, et l'écarta comme elle pu de son fils. Elle était devenue un peu plus forte physiquement grâce à sa contamination et parvenait ainsi à tenir tête à l'homme qui avait un jour été un mari aimant. Nicolas, furieux d'être interrompu, frappa sa femme avec force, et il s'ensuivit une bataille de coups de pieds et de poings.
Pendant ce temps, Charlie avait accouru au chevet de son frère. Celui-ci faisait peur à voir : le teint livide, le souffle court, le corps tremblant, et un faible son s'échappant de ses lèvres à chaque respirations. Charlie le recouvrit de draps, et le prit dans ses bras. Alex couina, pensant sûrement que c'était son père qui revenait à la charge. Charlie essaya de se faire le plus doux possible.
A leurs côtés, le sang, les cris et les coups ne s'arrêtaient pas de couler. L'aîné déposa son frère doucement sur un fauteuil, et fouilla dans les armoires. Il en sortit une valise et y fourra plusieurs vêtements et autres objets utiles. Cinq minutes après, il reprit Alex dans ses bras et commença à partir. Il jeta néanmoins un dernier regard à sa mère : son visage était en sang. Elle allait mourir ici, battue à mort. Triste et effrayé par la situation, Charlie se précipita vers la sortie, son frère et la valise dans les bras.
Il courrait à en perdre haleine, voulant se distancer de la maison le plus possible.

▬ 18-19 novembre 2997  - Ruelle – Maison Emparo : « Un nouveau départ »
Charlie avait trouvé un endroit clos, dans une ruelle entre deux maisons. Il y avait installé son frère et ses affaires. En partant de la maison familiale, il avait pensé à prendre une bourse de Parses. Ils passèrent une nuit dehors. On aurait pu croire qu'ils allaient tout deux se reposer et dormir, mais au contraire. Aucun des deux albinos ne dormait. Ils n'y arrivaient pas. Ils avaient vu et vécu trop de choses horribles.
Le lendemain, Charlie décida de faire quelque chose. Il ne voulait pas finir comme cela, à vivre dans la rue. Alex n'avait pas parlé depuis que le cauchemar avait pris fin. Il gardait les yeux ouverts, et n'avait plus aucune réaction. Désemparé, Charlie ne pouvait rien faire pour lui : il tremblait, couinait et grimaçait dès qu'il le touchait. Il réussit pourtant tant bien que mal à l'habiller et le porter pour le mettre debout. Il lui expliqua qu'il fallait qu'il le suive, qu'il ne pouvait pas rester là tout seul. Alex n'eut pas de réaction mais obéis. Ils marchaient lentement dans les rues du quartier.

Quelques mois auparavant, Alex avait pris contact avec un mercenaire dans un restaurant du quartier. Il l'avait fait pour se protéger en cas d'ennui et pour s'en servir plus tard si besoin il y avait. Il avait mis au courant son frère et lui avait donné les coordonnées et informations nécessaires.  
Maintenant, ils en avaient besoin. Charlie réussit à contacter l'individu et ils se rencontrèrent le soir même. L'aîné des frères lui demanda d'engager des gardes du corps, et un tueur à gage. Il parvint à acheter leurs services grâce à l'argent qu'il avait pris. Il envoya le tueur à gage tuer son père.
Le lendemain, celui-ci revint, en disant que la maison avait été vidée. Nicolas s'était enfui, sans aucun indice de l'endroit où il pouvait maintenant être. En colère, Charlie renvoya le tueur.
Le même jour, il laissa son frère aux gardes du corps, et s'en alla vers son ancienne maison. Il y avait quelque chose qu'il voulait récupérer. Depuis quelques années, Charlie volait. Il volait à des inconnus, mais principalement à son père, qui revenait toujours les poches pleines d'argent en liquide. Il avait ainsi un bon pactole, caché dans les lattes du plancher, sous son lit. Charlie se dirigeait donc vers sa chambre. Il y avait encore des taches de sang, il se força à ne pas les regarder. Il récupéra ce qu'il était venu chercher, et ne s'attarda pas plus dans cet endroit maudis.
Il devait acheter ou au moins louer un appartement où il pourrait vivre tranquillement avec son frère. Il parvint à en trouver un pas trop cher dans les heures qui suivirent. Il ne chercha pas à en trouver un mieux, il le prit immédiatement. Il se trouvait assez loin du quartier où ils vivaient autrefois, et c'était suffisant.
Il repartit ensuite récupérer son frère et il l'emmena dans leur nouvel appartement.

▬ 13 mai 2998 - Appartement : « Besoin d'aide, peu importe laquelle. »
Pendant les six mois qui suivirent, Alex restait prostré dans le nouvel appartement. Il avait commencé à reparler et il bougeait un peu plus depuis le carnage, mais il ne voulait en aucun cas sortir. Son frère faisait tout ce qu'il pouvait pour lui venir en aide, mais c'était peine perdue : Charlie ne pouvait pas entièrement comprendre ce qu'avait ressenti et ce que ressentait Alex.
Alex se sentait sali. Il prenait 2 à 3 douches par jour, en se frottant tellement fort qu'il avait des bleus sur le corps. Il ne se sentait plus vivant, il se croyait mort dans un corps meurtri et sale.
Un jour, Charlie revenait de l'extérieur. Il avait laissé son frère seul, puisqu'il ne voulait pas sortir. Il ne le trouva pas tout de suite dans l'appartement. Il n'était pas dans sa chambre à se morfondre, ni à la fenêtre à désespérer. Il le trouva dans la salle de bain. Du sang maculait les murs et le sol. Sur le carrelage teinté de rouge, Alex reposait par terre, les yeux et la bouche entrouverts. Une lame de rasoir flottait dans la marre de sang, et il avait l'avant bras ouvert du poignet jusqu'au coude.
Charlie accouru vers lui, effrayé. Il appela un médecin qui vint le soigner. Il dû avoir recours à un transfert de sang, car il en avait perdu beaucoup trop. Le médecin se rendit compte du malaise et du dégoût que ressentait Alex quand lui ou Charlie le touchait. Ce qu'il en conclut horrifia Charlie : son petit frère était devenu haptophobique. Ainsi, il ressentait un profond dégoût et tremblait de malaise dès que quiconque le touchait. Il avait la phobie des contact humain, à cause du monstre qui leur avait servi de père.
Plus tard, Charlie lui demanda des explications à propos de sa tentative de suicide, et Alex lui répondit d'une voix neutre que ça l'avait fait prendre conscience de sa vie, qu'il avait fait cela pour se sentir vivant et que tout ceci l'avait rassuré.
Charlie ne laissa désormais plus aucun objet coupant à la portée de son frère, et refusa de le laisser seul. Privé de son « besoin », Alex était encore plus désagréable et froid envers son frère. Il lui arrivait de faire des crises, où il pleurait sans pouvoir s'arrêter, et d'autres fois où il ignorait délibérément Charlie.
Il réussit un jour à prendre une paire de ciseaux dans le dos de son frère, et s'enferma dans sa chambre. Il s'ouvrit la chair de l'intérieur des cuisses, pour plus de discrétion. Ceci lui fit un bien fou, et il s'accorda même un faible sourire. Il recommença plusieurs fois, sans que son frère soit au courant.

▬ 28 mai 2998 - Appartement :
Alex était persuadé que son frère ne savait rien de ses « activités » douteuses. Pourtant, alors que le plus jeune était dans sa chambre avec les ciseaux plantés dans la chair de sa cuisse, Charlie entra en trombe en claquant la porte contre le mur. Il était en colère. Il cria toute sa tristesse et sa rancœur à l'égard de son frère. Ce dernier ne faisait que le regarder, sans trop de réaction. Charlie finit par éclater en sanglot. Toute la tristesse et la peur qu'il accumulait jusque là explosa. Il ne put s'empêcher de prendre son petit frère dans ses bras en le serrant fort. Il lui caressait les cheveux en lui disant qu'il ne voulait pas qu'il meurt, qu'il voulait l'aider et qu'il ferait tout pour retrouver un peu de bonheur.
De son côté, Alex avait les yeux grands ouverts, son corps commençait à tressauter et sa respiration devenait haletante. Il avait l'impression d'étouffer, il avait oublié comment respirer. Il se débattait, ce qui lui rappelait les souvenirs glauques de son père, mais Charlie était plongé dans son discours et ne remarquait rien. Alex avait un corps trop faible et il ne parvenait même pas à repousser le blond.
Il ne trouva alors qu'une seule solution pour que son idiot de frère remarque la situation dans laquelle il le mettait. En un cri, Alex plongea ses dents dans le cou du plus vieux. Il n'en pouvait tellement plus qu'il y mit toutes ses forces, et la peau de Charlie craqua. Son sang coula dans la gorge d'Alex, et seulement à ce moment Charlie hurla de douleur et s'éloigna, effrayé de son frère.

Charlie, une main sur sa blessure, porta son regard sur Alex. Ce dernier avait glissé par terre et était maintenant étalé de tout son long sur le parquet, son corps vibrait de tremblements.
Une crise le prit soudain. Il cria de toutes ses forces, et se roulait en boule sur le sol. Charlie se précipita vers lui, et compris immédiatement ce qu'il se passait : il ne savait pas la raison mais le virus était en train de s'activer dans le corps fébrile du jeune garçon. Alex tremblait, tressautait, il convulsait sur le sol. Charlie ne savait pas vraiment quoi faire mais il resta à ses côtés, en tentant de l'apaiser.
Quelques instants plus tard, le calme revint. Mais Charlie savait qu'il avait désormais et pour quelques jours un prédateur en guise de frère. Pour le moment, le plus jeune s'était endormi. Charlie le mit dans son lit et sortit discrètement pour aller chasser de la viande fraîche. Il trouva plusieurs rats, et un chat qu'il tua en grimaçant. Quand il revint, Alex venait de se réveiller. Il n'était plus le même physiquement, sa peau était plus pâle, et ses yeux rougis. Il avait faim. Dès qu'Alex vit son frère, il ne put s'empêcher de vouloir sauter sur lui et le dévorer. Cependant, Charlie prédit ses intentions, et il lui jeta les animaux dessus. Alex les dévora avec entrain.
Les jours qui suivirent furent compliqués pour le plus âgés des frères. Il finit par l'enfermer et l'attacher, et il le nourrissait lui même.
Puis Alex repris peu à peu la maîtrise de son corps et de ses pulsions. Il devint plus fort psychologiquement, et avait perdu le besoin de se scarifier.

▬ 24 octobre 2998 - Appartement : « Aussi différents que le soleil et la pluie. »
Alex avait enfin retrouvé sa lucidité, et son sang froid. Sa force physique avait augmenté, et il allait mieux psychologiquement. Même si la phobie qu'il ressentait n'avait pas disparu, il ne tenterait plus de s'auto-mutiler. Cela faisait maintenant presque un an que lui et Charlie vivaient reclus dans cet appartement. Mais désormais, Alex avait envie de sortir.
Pourtant, il était conscient du danger que cela représentait. Son père faisait sûrement des recherches pour les retrouver. Il fallait qu'il joue intelligemment. Il décida ainsi que son frère et lui changent d'identité. Après tout, il se dégoûtait de porter encore le nom de son monstre de père.
Le choix ne fut pas compliqué.
Quand ils étaient jeunes et encore un peu innocents, Eliott s'amusait à dire d'eux qu'ils étaient aussi différents que le soleil et la pluie. L'un apportait le sourire et rayonnait d'amour, l'autre était froid et tranchant, et aussi insaisissable que la pluie. Ce genre de comparaison n'avait jamais plu à Alex, même s'il savait qu'Eliott avait entièrement raison. Ainsi, les frères avaient écopé de deux magnifiques surnoms anglais, origine d'Eliott : Sunny et Rainy.
Alex, en hommage à son défunt meilleur ami, proposa à Charlie de s'appeler Sun. Il s’appellerait désormais Rain. Toujours en hommage à Eliott, ils s’octroyèrent son nom de famille, en le modifiant un peu. « Lewis » devint « Levi ».
Charlie, alias Sun, accepta tous ces changements, les yeux pleins de larmes en pensant à son amour parti trop tôt.

▬ 19 juin 3001  - Rue quelconque : « Parfois l'honnêteté n'est pas la meilleure option. »
En se baladant dans la rue, ce jour là, Rain (Alex) fut intercepté par une jeune femme. Celle-ci disait connaître sa mère, et l'avoir reconnu à son côté albinos qui ne passait pas inaperçu. Impassible à l'évocation de sa mère, Rain allait repartir en ignorant la femme. Cependant, elle expliqua qu'elle faisait partie des Tempius, et venta leur mérites. Rain, ne saisissant pas ce que voulait la femme, l'écouta. Il savait très bien ce qu'était les Tempius, ce qu'ils faisaient et pensaient, et d'ailleurs il les trouvait absolument stupides. La jeune femme, qui disait s'appeler Joy Nolan, proposa au blond de les rejoindre pour qu'il puisse être sous la protection du Dieu Tempos. Elle ne savait pas pour l'état contaminé de Rain, évidemment. Celui-ci n'avait pas besoin de protection, mais il n'aimait pas vraiment se battre. Il répondit à Joy qu'il allait y réfléchir et repartit. Le lendemain, il en discuta avec son frère, qui n'approuva ni refusa l'idée de Rain. Le plus jeune se rendit donc au Temple et se présenta comme étant un jeune enfant (il profita de son physique) riche mais ayant beaucoup d'ennemis et donc ayant besoin de protection.
Rain fait maintenant parti des Tempius, en tant que disciple.






Détails
▬ AMBITION(S) DANS LA VIE : Rain n'a pas forcément d'ambition. Il se contente de vivre sa vie comme il l'entend, de ne jamais recroiser la route de son père, et de ne jamais perdre son frère.
▬ SES RÊVES : Rain aurait voulu que son frère et lui soient venus au monde dans une autre famille. Dans ses rêves, il en imagine une, aimante. Il s'imagine encore innocent, avec la capacité d'enlacer les personnes qu'il aime.
▬ MEILLEUR SOUVENIR : Il passait de merveilleux moments aux côtés de son frère et d'Eliott, même s'il faisait croire le contraire. C'est en quelque sorte son meilleur souvenir : Eliott.
▬ MAUVAIS SOUVENIR : Rain n'a pas beaucoup de bons souvenirs de son enfance, au contraire, il pourrait affirmer que son pire souvenir est son enfance. Il garde quand bien même pour le plus atroces de ses souvenirs, son père abusant de lui et déchirant l'innocence qui lui restait.
▬ SES PEURS : Il a la phobie des contacts humains (haptophobie). Il est terrifié devant l'idée de revoir un jour son père, et il a peur de perdre la seule personne qui lui reste, son frère.
▬ PARTICULARITÉS : Rain est haptophobique (il angoisse et tremble de dégoût dès qu'on le touche). Il est albinos, tout comme son frère. Il a de nombreuses cicatrices sur les bras et les cuisses, dues à des scarifications. Il est capable de déduire quasiment tout à partir de ce qu'il voit. Il possède un canard en peluche, Bernie, offert par son frère. Il lui permet de se concentrer, il ne le quitte jamais. Nombreuses sont les personnes qui se méprennent sur le compte de Rain. Celui-ci a un physique qui le rajeunit beaucoup, et il est souvent pris pour un enfant.
Il est né-contaminé, il a donc une force physique hors du commun.


Opinions
▬ CE QU'IL PENSE DU DC-01 : Le virus a d'un côté réveillé la force physique et mentale qu'il avait perdue. D'un autre côté, c'est le virus qui a déclenché la fuite de sa mère, et donc tous les événements qui en suivirent. Rain pense donc que le DC-01 peut être bon d'une certaine manière. Il a toujours vécu avec ça dans le sang, sans lui, il ne serait pas lui après tout.
▬ CE QU'IL PENSE DE L’ÉTAT PARISIEN :  Pour Rain, l’État ne fait que prendre des décisions stupides et qui ne font souvent qu'empirer les choses. Il devrait revoir sa politique, arrêter ses petites querelles stupides avec tout le monde, et reprendre les choses en main.
▬ CE QU'IL PENSE DE NOUVEAU-PARIS : Rain n'aime pas s'attarder sur des choses inutiles comme « que peut-il y avoir à l'extérieur des murs de la ville ? ». Ce n'est pour lui qu'une perte de temps, et il se contente parfaitement de la ville dans laquelle il vit. Il a toujours connu le monde ainsi, et ne rêve pas de le voir autrement. On ne peut pas pleurer ce que l'on a jamais eu, pas vrai ?
▬ CE QU'IL PENSE DES WRISTS :  D'après Rain, les Wrists ne sont que des objets de l’État. Ils n'ont ni conscience propre, ni liberté de penser. Ils n'obéissent qu'aux règles du gouvernement et agissent en tant que chiens. Ils donnent la patte quand on le leur demande. Eux non plus n'agissent pas pour rendre le monde meilleur. Ils ne réfléchissent pas et ne se rendent pas compte que ce qu'ils font n'est que simple stupidité.
▬ CE QU'IL PENSE DES ANDROÏDES : Les Androïdes ne sont pas humains. Ce sont des robots obéissants, sans vraiment de volonté propre. Il ne comprend pas comment on peut se détruire pour devenir un robot à 90%.
▬ CE QU'IL PENSE DES CHIMÈRES :  Rain éprouve une certaine pitié pour les chimères. En effet, elles n'ont jamais demandées à être nées ainsi. D'un autre côté, il trouve affligeant qu'elles ne soient pas assez intelligentes pour former un groupe et se révolter. Elles ont tellement d'ennemis alors que les seuls fautifs sont les autres, et pourtant elles se laissent faire et vivent leurs vies noyées dans une discrimination sans borne. Les scientifiques auraient dû rajouter une touche d'intelligence et de jugeote dans le nouvel ADN.
▬ CE QU'IL PENSE DES KATARS :  Les Katars sont des petits rebelles qui ne pensent qu'à se faire connaître et se faire respecter, d'après Rain. Changer le monde pour le rendre meilleur ? Non, ils n'en ont rien à faire, ils veulent simplement le contrôler. Eux aussi devraient se reprendre en main, et même revoir leur utilité dans la politique de Nouveau-Paris.
▬ CE QU'IL PENSE DES TEMPIUS : Rain en fait parti, mais seulement physiquement. Il trouve complètement idiot que des humains puissent croire qu'un quelconque dieu existe, et que celui-ci aurait envoyé les contaminés sur Terre afin de montrer que les non-croyants sont mauvais. Il pense d'eux que ce ne sont que des enfants immatures qui ne font que se voiler la face et se cacher de la vraie réalité.
▬ CE QU'IL PENSE DES ÖLOKOGES : Rain aime beaucoup se moquer de ces personnes. Il trouve très amusant de les regarder s’affairer à des recherches qu'ils ne trouveront sûrement jamais. Ils sont remplis d'une idiotie certaine, mêlée à une touche de folie. La plupart de ces personnes réduisent leur existence à des futilités, et ils mourront sans n'avoir rien trouvé, comme d'habitude.  



IRL
▬ TON SURNOM/PRÉNOM : Peu m'importe ^^
▬ TON ÂGE : 20 ans
▬ SEXE : [] Femme [] Homme [X] Varie selon les envies
▬ TA COULEUR PRÉFÉRÉE : Rouge
▬ TON LIVRE PRÉFÉRÉ : L'Assassin Royal de Robin Hobb
▬ TON(A) FILM/SÉRIE PRÉFÉRÉ(E) : The Walking Dead, Sherlock, Doctor Who, etc...
▬ TES HOBBIES : Le chant, jouer (PC), écrire, dessiner
▬ TES PASSIONS : CF au dessus
▬ UN FRUIT ? : La fraise
▬ UN SPORT ? : Muscu / jogging
▬ UNE AMBITION PARTICULIÈRE ? : Euh... non '-' (éradiquer les cons?)
▬ COMMENT AS-TU DÉCOUVERT DC-01 ? Je suis le DC d'un Katar naïf :)
▬ PERSO. ILLUSTRATEUR DE TON AVATAR : Near, de Death Note
▬ UN COMMENTAIRE PARTICULIER ? Je suis consciente que ce perso est compliqué, mais j'espère parvenir à le jouer correctement *^*
▬ CODE PRÉSENTATION : ÉCRIRE ICI (code obligatoire aucune validation possible sans celui-ci)
Caroline Scott
MessageSujet: Re: "Suis-je le seul à être doté d'un cerveau dans ce monde ?" // Rain Levi Jeu 9 Fév 2017 - 1:31

avatar
S T A F F
Compétences : Médecine/Combat rapproché ou a distance
J'ADORE ce personnage *^*
OMFG on a intérêt à faire le rp dont on a parlé !
Bref re-bienvenue à toi mi amico ♥
J'ai hâte de voire ce perso inrp *^*

••••••••••••••••••••••••


Caroline Scott, jeune chercheuse en herbe ♥
Vous croyiez être débarrasser d'elle ? Rêvez pas trop longtemps car elle reviendra à la charge ♥

Caroline parle en #00cc66
Elle pense en #ff3300
Elle se remémore d'anciens souvenirs en #000099
La blonde vous manipule en #ff66cc
© Joy
Desya Austen
MessageSujet: Re: "Suis-je le seul à être doté d'un cerveau dans ce monde ?" // Rain Levi Jeu 9 Fév 2017 - 21:41

avatar
M E M B R E
Re-bienvenue à toi du coup ? Et très bon choix d'avatar, pour Near.
Bon courage pour ta validation etc ^^
Lou Meister
MessageSujet: Re: "Suis-je le seul à être doté d'un cerveau dans ce monde ?" // Rain Levi Ven 10 Fév 2017 - 9:54

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
Bonjour Rain et bienvenue sur le forum ! J'ai vu que ta fiche avait un titre vert. Pour information, je m'occupe des fiches ce week-end sauf si un membre du staff passe avant moi d'ici là. :)

••••••••••••••••••••••••

Lou x Armen

Elsa
MessageSujet: Re: "Suis-je le seul à être doté d'un cerveau dans ce monde ?" // Rain Levi Sam 11 Fév 2017 - 13:26

avatar
M E M B R E
Compétences : COMBAT / ESPIONNAGE / VOL
Intéressant ce personnes... Non sérieux j'adore *^*
Re-bienvenue à toi ! =D
Lou Meister
MessageSujet: Re: "Suis-je le seul à être doté d'un cerveau dans ce monde ?" // Rain Levi Dim 19 Fév 2017 - 12:13

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
Bon j'ai eu un gros soucis le week-end dernier, excuse-moi. mais ne t'en fais pas tu n'es pas oublié.
J'ai un peu parcouru ta fiche (mais pas terminé) et je vois déjà qu'il y a du contenu. Je pense que ça va beaucoup me plaire ! :D

••••••••••••••••••••••••

Lou x Armen

Léonard Torlac
MessageSujet: Re: "Suis-je le seul à être doté d'un cerveau dans ce monde ?" // Rain Levi Dim 19 Fév 2017 - 12:23

avatar
M E M B R E
Compétences : Combat au corps à corps, rapidité
Pas de soucis Lou ^^
Prends ton temps, ça ne presse pas :)
May Amaro
MessageSujet: Re: "Suis-je le seul à être doté d'un cerveau dans ce monde ?" // Rain Levi Mer 22 Fév 2017 - 1:38

avatar
S T A F F
Compétences : Fight the fairies!
Bon, je m'occupe de ta fiche dès que je peux, probablement demain. ^^

Mais du peu que j'ai lu, c'est une fiche très prometteuse! :)

••••••••••••••••••••••••

Lou Meister
MessageSujet: Re: "Suis-je le seul à être doté d'un cerveau dans ce monde ?" // Rain Levi Mer 22 Fév 2017 - 12:49

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
J'ai beaucoup apprécié l'histoire. mais il y a des détails qui ne me conviennent pas.

Alors au vu de la violence de la grossesse (atténuée avec la présence du père aux côtés de la femme enceinte), je pense que la mère pouvait se douter de quelque chose dès sa première grossesse (concernant la contamination).
Encore l'enfant peut se faire passer pour un prématuré auprès du corpus médical, mais il faut faire attention aux accouchements quand il s'agit des enfants contaminés. Comme tu te doutes, les contaminés sont chassés, TUES. Si les médecins s'en aperçoivent, les Wrists en seront alertés pour la majorité des cas... Donc c'est très risqué.
Mais étant donné que la mère n'était pas en connaissance de cause, le premier accouchement peut avoir eu lieu normalement. Par contre pour le second, prendrait-elle le risque ?

Ensuite, le fait que le virus se réveille par le sang pour les nés-contaminés n'est pas une connaissance répandue. En général, les né-contas l'apprennent eux-même après en avoir fait l'expérience. Je ne vois pas comment ton personnage l'aurait appris.
Donc ça ne fonctionne pas.
Soit sa curiosité le pousse à gouter du sang frais (chose bizarre entre nous xD). Soit il sera forcé (comme Lou avec son père) ou il gouttera du sang par accident.

Attention, on ne confond pas la pègre avec les mercenaires.
Un mercenaire, tu peux le payer pour qu'il fasse le boulot pour toi, sous forme de contrat : élimination d'une personne, protection. le mercenaire s’exécute tant qu'il a l'argent derrière.
La Pègre c'est différent, c'est une hiérarchie avec un boss au dessus. Tu ne payes pas un gars de la pègre en un claquement de doigts et SURTOUT, il devra le payer oui, mais il y a toujours un échange équivalent. C'est risqué de s'engager comme ça dans la pègre.
D'ailleurs comment ont-ils eut contact avec la pègre ? Par quel procédé ? Je trouve ce passage très bancal car tu nous sors l'explication comme ça de "but en blanc" je dirais xD.

Pour ce qui du reste, je n'ai aucune objection si ce n'est les détails cités juste au dessus et qui sont à modifier. Le reste me convient.
Par contre le niveau le plus bas chez les Tempius c'est pas "novice" mais "Disciple" (puisqu'il n'a pas encore passé l'épreuve). ♥

Sinon j'ai eu beaucoup de plaisir à lire ta fiche ! Je suis contente d'accueillir un né-contaminé ET TEMPIUUUUUUS \o/
Tu auras tes 100 points à ta validation :D ! (et désolé du temps d'attente D:)

••••••••••••••••••••••••

Lou x Armen

Rain Levi
MessageSujet: Re: "Suis-je le seul à être doté d'un cerveau dans ce monde ?" // Rain Levi Sam 25 Fév 2017 - 14:03

avatar
M E M B R E
Yo o/
Les modifications ont été faites :)
Lou Meister
MessageSujet: Re: "Suis-je le seul à être doté d'un cerveau dans ce monde ?" // Rain Levi Mar 28 Fév 2017 - 10:55

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
COucou Levi, on regarde ça ce soir ! Merci d'avoir modifié ce que je t'avais demandé ♥

••••••••••••••••••••••••

Lou x Armen

Maître des Jeux
MessageSujet: Re: "Suis-je le seul à être doté d'un cerveau dans ce monde ?" // Rain Levi Jeu 2 Mar 2017 - 10:35

avatar
MDJ
Validation OK !


Oups. Et comme d'habitude je déclare que je passerais et j'oublie de le faire. Franchement u_u" ... Bref ! Comme je te l'ai dis je suis SUPER contente d'accueillir un tempius ! J'ai bien aimé la fiche qui a été détaillé et je vois que tu as modifié le passage qui me titillait le plus (au sujet des mercenaires). Du coup je te souhaite la bienvenue (ou la rebienvenue) sur le forum ! TU REÇOIS 100 POINTS D'OFFICE ! ♥
Bienvenue
Bravo tu viens d'être validé(e), tu vas pouvoir commencer à RP sur le monstrueux forum DC-01. Tu vas pouvoir commencer à naviguer comme bon te semble sur le forum et surtout te faire des compagnons de fortune !
Nous te demanderons de bien remplir ton profil en entier (les champs concernant le personnage) avant de commencer de rp et de vagabonder sur le forum, si ce n'est pas déjà fait ! Merci de ta compréhension ♥

Je te souhaite toute la survie du monde face à ton futur peu sûr.

Si tu as besoin d'aide, n'hésite pas à venir nous consulter ♥
Le Staff de DC-01 Coeur

Les liens utiles
Les règles à respecter
Récapitulatif de l'histoire
Les intrigues du moment
Annexe du forum
Personnages Non-Joueurs
Staff
Demande de RP
Fiches de relations
Fiches complémentaires
Systèmes de jeux (obligatoire)
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "Suis-je le seul à être doté d'un cerveau dans ce monde ?" // Rain Levi

"Suis-je le seul à être doté d'un cerveau dans ce monde ?" // Rain Levi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Accueil
 :: Créer un personnage :: Fiches validées
-
Sauter vers: