Recevez 100 points dès votre inscription en incarnant un TEMPIUS ou un ANDROÏDE !

Partagez|

Ren Stargazer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
MessageSujet: Ren Stargazer Mer 4 Mai 2011 - 20:30

avatar
Invité
Bonjour \o/ Mon nom est Ren Stargazer, mais on m'a toujours appelé Ren. J'ai pour le moment passé 18 ans sur Terre. Ça fait un bail ! Je suis né le 7 juillet et je suis depuis ce jour hétérosexuel. Pour terminer, je fais partie des Katar. Ah! Et mon groupe sanguin est B+.

Ah, Ren... Stargazer. Vous vous attendez donc probablement à ce qu'il ait la tête dans les étoiles ou plutôt dans les nuages. Et bien vous avez tout à fait raison. Il s'agit là d'un des traits de caractère les plus évidents chez lui : il semble toujours être perdu dans ses pensées, comme déconnecté de la réalité. Son regard peut rester accroché à une même chose pendant de longues heures et jamais il ne se lasse.

Néanmoins, n'allez pas croire que cela s'apparente à de la fainéantise, loin de là. En effet, si le jeune garçon déteste une chose, c'est l'ennui. Il le chasse comme son plus grand ennemi, le redoute chaque instant. Ainsi, il trouve toujours le moyen de s'occuper d'une quelconque manière : en réfléchissant, ou bien en se promenant, parfois même en observant les autres. A première vue, il ne s'agit pas d'activités fort intéressantes ou même dynamiques.

Cela pourrait expliquer en parti cet air atone qu'il porte en permanence, comme si rien ne pouvait le troubler. Certains avisés appellent ça du «je-m'en-foutisme». Rien ne semble l'intéresser donc. Pire, il semble même être blasé. En vérité, c'est sans doute le cas. Il est impensable pour lui de trouver un quelconque intérêt à la nature, à la musique, à tout ce qui s'apparente de près ou de loin à de la culture... Et même à la vie en elle-même.

Pourtant, Ren possède bien des passions. Deux, pour être exact. Mais peut-on vraiment parler de passion pour quelqu'un d'aussi peu expressif ? Cependant, malgré son regard vague, son visage lui n'est pas totalement inanimé. En effet, il lui arrive même de sourire assez fréquemment ! D'un beau sourire, tout à fait sincère, mais dont la signification peut varier grandement. Quoiqu'il en soit, il reste quelqu'un de très ouvert, voire extraverti, qui n'a pas vraiment de scrupules cependant.

Revenons-en à nos moutons. La première passion de l'adolescent est si simple qu'elle vous fera à coup sûr sourire ou bien pousser un soupir... Et bien ce sont les femmes, tout simplement ! Les belles femmes, précisément, même si sa tendance à tomber sous le charme de la gent féminine reste imbattable à ce jour. Son premier réflex lorsqu'il voit une belle demoiselle ? L'aborder, quoi d'autre ! En un sens, il peut se montrer assez lourd et dragueur, ce qui contraste nettement avec son air distant et stoïque habituel.

La deuxième est un peu plus déconcertante : la chasse. Non pas la chasse d'animaux, comme on pourrait le croire, mais plutôt la chasse d'une espèce qu'il méprise plus que tout... Les contaminés. Lorsqu'il aperçoit l'un d'entre eux, Ren devient une toute autre personne. En fait, on ne peut plus vraiment le considérer comme véritablement humain, étant donné son sadisme. La traque des contaminés est la seule chose capable de lui donner de l'adrénaline et par conséquent, de se sentir vivant.

N'allez pourtant pas croire qu'il possède une bonne raison pour les haïr. Il n'a jamais été très concerné par les contaminés. Il trouve juste cela terriblement excitant de les affronter, de les torturer puis de les tuer... Etant donné qu'ils ne sont pas humains, en tout cas pas pour lui. Par conséquent, la pire chose qui pourrait lui arriver serait d'être changé à son tour en contaminé. Ceci pourrait être la raison de l'adrénaline qu'il ressent en chassant : tuer ou être tué, c'est la seule règle valable pour lui.



Par où souhaitez-vous commencer ? Vous n'en avez aucune idée ? Bon... Dans ce cas, je vous propose de partir du plus général pour aller vers le plus précis.

On ne peut pas dire que Ren soit très grand. On ne peut pas dire qu'il soit petit pour autant. Mesurant à peu près le mètre soixante-quinze, il ne s'est jamais plaint de sa taille, qui, avouons-le, lui convient parfaitement. Pourquoi ? Tout simplement car on passe plus facilement inapperçu lorsqu'on se situe «dans la moyenne». Sans oublier qu'une petite taille est plus avantageuse, notamment lorsqu'il s'agit de grimper dans les arbres ou sur les bâtiments...

On ne peut pas dire qu'il soit très gros non plus. Et on ne peut pas dire qu'il soit maigre. Encore une fois, le jeune homme se situe dans la moyenne, pesant à peu de choses près soixante-cinq kilogrammes. Bien sûr, il faut prendre en compte son ossature assez lourde -et donc résistante- et malgré son corps élancé, il possède également une musculature très respectable pour un jeune homme de son âge.

Tout comme lui, son style vestimentaire est assez banal : un jean noir muni d'une ceinture, des chaussures noires elles aussi, ainsi qu'un pull d'un rouge uni. Néanmoins, ce pull semble être troué au niveau de sa hanche gauche : personne ne sait si la raison pour laquelle Ren ne le recoud pas est pure flemmardise ou bien faute de goût... Sans oublier une veste noire -parfois rayée- qu'il porte pour sortir uniquement, ainsi qu'une paire de gants noirs également... Qui servent... Et bien, vous vous doutez bien. Généralement, il se contente de les ranger dans une de ses poches, au cas où.

Les seules particularités de sa tenue sont une écharpe bleue dont il ne se sépare presque jamais -même pas pour dormir- ainsi qu'un collier étrange qu'il ne retire jamais, même sous la douche. Ce bijou est apparemment très important pour lui, bien qu'il ne soit pas très beau. Sa seule singularité est que, suivant la lumière, il semble tantôt fait d'or, tantôt fait d'argent. En vérité, Ren lui-même ne sait pas de quel métal est fait ce petit tube. Néanmoins, à l'intérieur de celui-ci se cache quelque chose...

Passons maintenant à sa chevelure. D'un rouge flamboyant, vous devez vous douter qu'elle n'a pas toujours été ainsi : en effet, il s'agit d'une teinture. Soyons réaliste, qui pourrait bien naître avec les cheveux rouges ?... Sa couleur naturelle est bien plus commune : châtain. Ce rouge n'était qu'un caprice d'adolescent, mais il ne peut plus s'en passer. Quoiqu'il en soit, sa coupe est, elle aussi, assez originale. Composée de longueurs inégales, sa chevelure rebelle semble n'en faire qu'à sa tête -ha, ha- et c'est pour cette raison qu'il la repousse, du moins le côté droit, derrière son oreille. L'autre moitié tombe sans retenue sur son œil gauche et le couvre totalement.

Tiens, parlons de ses yeux justement ! Légèrement en amande, perçants comme ceux d'un félin, ils sont d'un bleu azur envoûtant. Toujours à moitié voilés, dissimulant ainsi ses pensées vagabondes, ils possèdent un charme inexplicable, qui pourrait cependant être dû au contraste engendré par leur couleur et celle de sa chevelure.

En fait, malgré la banalité de son look et de son physique, Ren a un visage véritablement charmant. Ses traits sont fins, délicats, presque androgynes -défaut rapidement corrigé par la largeur de ses épaules, heureusement- et pourrait en séduire plus d'une. Ce qui n'est pas le cas, sans doute à cause de cet air perdu et un peu idiot qui trône toujours sur ce ô combien délicieux visage. Du gâchis, si vous voulez mon avis.

En bon katar, Ren possède d'innombrables cicatrices sur tout son corps : aux bras, aux jambes, dans le dos... Mais la plus grande concentration se trouve sur son torse. Une cicatrice particulière, néanmoins, se trouve sur son cou : de trois centimètres à peine, elle se situe sur le côté gauche. Néanmoins personne ne peut la voir étant donné qu'elle reste occultée par son écharpe. Tout comme son poignard, d'ailleurs.
votre histoire

Lorsqu'il ouvrit les yeux, Ren fut ébloui. La pièce était sombre et humide, mais dans cette obscurité omniprésente, une fichue lampe était braquée sur son visage. Il plissa les yeux, le temps que ceux-ci s'habituent. Qu'est-ce qu'il s'était passé ? Avait-il était kidnappé par un gang ?... Cette manière de projeter une puissante lumière sur le visage d'un prisonnier était tellement clichée qu'il faillit rire.

Mais la douleur lancinante à l'arrière de sa tête le calma instantanément. Un coup... Oui, c'était ça. On l'avait frappé par derrière. Non pas qu'il se soit laissé faire, loin de là, il s'était débattu comme un vrai diable. Cependant, contre cinq assaillants il n'avait pas réussi à s'échapper, seulement à distribuer quelques droites bien placées.

Des pas résonnèrent. Bien que ne pouvant distinguer les alentours, le jeune homme songea qu'à la manière qu'avaient les sons de ricocher sur les murs, la pièce dans laquelle il se trouvait devait être grande et vide. Un entrepôt abandonné, sans doute. Une goutte d'eau s'écrasa sur le sol. L'endroit était sans doute très mal isolé, d'où l'humidité ambiante...

Soudain, la lumière braquée sur son visage s'éteignit. Le noir complet dura quelques secondes qui lui parurent interminables puisqu'elles étaient accompagnées d'un silence de... mort. Bon sang, il ne voulait pas mourir ici, battu à mort par des crétins qui ne tireraient aucune rançon d'un mec sans aucun entourage quelconque. Quelqu'un était près de lui, il le sentait. Mais il ne parvenait pas à définir ses intentions.

La lumière revint et toute la pièce s'illumina, si bien qu'il dut fermer les yeux quelques secondes. Lorsque Ren put enfin les ouvrir à nouveau, une jeune femme se tenait devant lui, droite comme un i. Ses yeux perçants avaient quelque chose de félin et sa longue chevelure d'un noir de jais lui donnaient un air de poupée. Enfin, d'une poupée échappée d'un film d'horreur... Elle semblait le toiser du regard, lui, pauvre gamin attaché à une chaise aveuglé par les ampoules pendantes le long de fils prêts à céder.

Sans un mot, elle s'empara de son bras gauche et planta une seringue dans la veine de son coude et sans la moindre délicatesse, lui injecta un produit inconnu. Le regard furieux du jeune homme lui arracha un petit rire. Sa voix cristalline résonna dans la salle.

«T'inquiète pas, gamin. Ce n'est que du sérum de vérité...»

Un sourire narquois plaqué sur son visage, la jeune femme s'en alla de son champ de vision et revint avec une chaise. Elle s'assit en face de lui, la chaise à l'envers, appuyant ses avant-bras sur le dossier. Ren ne décolérait pas mais bientôt l'effet de la drogue eut raison de son agressivité. Ne pouvant plus soutenir le regard perçant de l'étrange inconnue, il baissa la tête, comme s'il rendait les armes.

«Bien... Maintenant que tu es plus coopératif, nous allons pouvoir commencer.» déclara-t-elle tout en reprenant une expression neutre. «Commençons par quelque chose de simple. Quel est ton nom ?»

L'adolescent se mordit la lèvre inférieure, luttant de toute ses forces pour ne pas répondre. Il songea à donner un faux nom mais à peine ses lèvres entrouvertes, la vérité en sortit.

«Ren... Stargazer...»

«Très bien. Quel âge as-tu ? Quel est ton groupe sanguin ?»

«Désolé... Mais ma maman m'a dit de ne pas parler aux inconnus.» répondit-il avec un petit sourire moqueur.

Perdant visiblement patience, son interlocutrice repoussa sa chaise en arrière. Elle lui donna une gifle sonore qui retentit dans toute la salle et laissa la trace de ses doigts sur la joue du malheureux, qui en tomba à la renverse, entraîné par le déséquilibre de sa chaise bancale. La brunette s'agenouilla sur lui et le saisit à la gorge, une flamme dans les yeux.

«Te fous pas de moi, gamin. Sois un gentil garçon et réponds, si tu ne veux pas qu'il t'arrive quelque chose de... fâcheux.» grogna-t-elle.

«Héhé... J'ai menti, vous savez, madame la frustrée ? Ma mère ne m'a jamais dit ça. Elle est morte depuis trop longtemps.»

Un sourcil de la jeune femme s'arqua. Ce crétin voulait juste jouer les insolents et elle avait perdu son calme aussi facilement... Elle releva la chaise -et Ren- sans aucune difficulté -ce qui paraissait étonnant pour une femme- et ramassa sa chaise avant de s'y asseoir à nouveau pour reprendre l'interrogatoire.

«J'ai dix-sept ans... Bientôt dix-huit. Le sept juillet, précisément. Et mon groupe sanguin est... B+. Mes parents n'étaient pas contaminés et je ne lui suis pas. Ça ira ou vous voulez aussi ma pointure ?»

«Écoute, gamin. Quelqu'un t'a... en quelque sorte recommandé. Il paraît que tu as tué un contaminé, c'est vrai ?» demanda-t-elle d'un air terriblement sérieux.

Ren ferma ses yeux. Ah, des souvenirs refaisaient surface... Était-ce dû au sérum ? Il avait l'impression de revivre la scène. Cette chose... Cette fille qui était rentrée par effraction dans son petit appartement miteux. Elle avait essayé de le bouffer. Sérieusement. C'était la première fois qu'un contaminé l'attaquait. Heureusement, sa cuisine était à proximité et il avait eu le temps de se saisir d'un couteau... La suite, vous la devinerez sans aucun mal. Une vraie boucherie, si bien qu'on était en droit de se demander qui était le véritable «monstre».

L'assaillante avait tenté de lui trancher la gorge, visant plus ou moins la carotide, sans doute dans l'espoir de faire couler son sang... Néanmoins il s'était défait de son emprise -bien plus importante que celle d'une jeune fille normale- et lui avait tranché la gorge, comme en guise de revanche. Les blessures post-mortem qu'il lui avait infligées tenaient plus de la barbarie que de la légitime défense.

Mais Hélène l'avait aidé. Elle ne l'avait pas jugé. Elle l'avait juste pris dans ses bras, blotti contre sa poitrine, caressant ses cheveux rouges... Et son corps rouge, lui aussi. Maintenant qu'il y pensait, comment avait-elle réussi à tout nettoyer, allant même jusqu'à se débarrasser du corps ? Quoiqu'il en soit, c'est à cet instant que la peur du jeune garçon s'était changée en haine. Une haine incommensurable envers les contaminés.

«Hélène...» murmura-t-il, sortant de ses souvenirs.

«C'est elle qui t'a recommandé. Tu as réussi à abattre un contaminé avec un simple couteau de cuisine... Tu as sûrement un don. Et nous en avons besoin. Si tu décides de nous rejoindre...»

«Je pourrais revoir Hélène ?» s'enquit-il, l'air surpris.

En effet, depuis cet «incident», Ren n'avait plus jamais revu Hélène. Une jeune femme aux longs cheveux blonds et bouclés, aux doux yeux d'un vert émeraude... Très pieuse, elle l'avait recueilli alors qu'il traînait dans les rues, après la mort de son père. Sa mère avait perdu la vie en lui donnant la sienne. Son père avait travaillé jour et nuit pour s'occuper de son fils et oublier sa défunte femme mais la maladie l'avait emporté à son tour, abandonnant un enfant de douze ans à peine.

Elle avait été comme une mère de substitution pour lui. Néanmoins, tout son univers semblait s'écrouler. Il réalisait à présent à quel point il ne savait rien d'elle... Et de la raison pour laquelle elle avait disparu.

«Tu pourras nous être utile en tuant les contaminés. Ça te semble bien ?» répondit-elle, éludant la question.

«D'accord... Mais qui êtes-vous, au juste ?»

Un petit sourire satisfait se plaqua sur le visage de la jeune femme.

«Bienvenue chez les katars, Ren.»



Depuis ce jour, Ren s'était entièrement dévoué à la cause des katars. En vérité, il y trouvait son compte puisqu'il pouvait massacrer autant de contaminés qu'il le souhaitait. Son arme de prédilection était la première qu'il avait utilisée de toute sa vie : un couteau.

Pourtant il restait seul, ne comptant guère sur ses «coéquipiers». Il ne les avait pas rejoints pour se trouver une famille, ni même des amis ou des alliés. Non, son seul but restait d'éliminer les contaminés... Et de retrouver Hélène, aussi. Mais au fil des jours, des semaines, des mois, cet espoir un peu fou s'amenuisait. Si bien qu'il finit par se faire une raison. Mais comment raisonne-t-on un chien fou, au juste ?...


Spoiler:
 
Invité
MessageSujet: Re: Ren Stargazer Mer 4 Mai 2011 - 23:21

avatar
Invité
    Premièrement, bienvenue parmi nous Ren \o/
    Le code de ta présentation est le bon et ton caractère est tout simplement sublime Heart J'ai bien hâte de lire la suite ! Bonne continuation et j'espère que tu vas bien t'amuser parmi nous !
    petit commentaire inutile : trop content de voir mon code de présentation utilisé *danse*
Invité
MessageSujet: Re: Ren Stargazer Jeu 5 Mai 2011 - 0:37

avatar
Invité
Nyuh, merci beaucoup ! *w*

La suite arrive bientôt, j'avais juste très envie de poster ma fiche~ =D Encore merci des compliments.

HS : Très beau code d'ailleurs, bravo ! *s'incline*

Invité
MessageSujet: Re: Ren Stargazer Ven 6 Mai 2011 - 14:22

avatar
Invité
Bienvenue, Ren ! J'ai hâte de lire la suite de la fiche ! ^^
Lou Meister
MessageSujet: Re: Ren Stargazer Sam 7 Mai 2011 - 13:55

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
Bienvenue Ren x...x !! > je fais cette tête car je viens de revenir enfin è_é !! Mon père est devenu sadique ces temps-ci. Bref, je te souhaite une bonne continuation, j'avais hâte que tu postes ta fiche, et c'est une excellente surprise qui me reviens quand je suis de nouveau ici :D !!
Srr ce, bon courage \o/

EDIT : OMG ♥ Un Katar Heart !! Lou va te désaimer %D /OUT/

••••••••••••••••••••••••

Lou x Armen

Invité
MessageSujet: Re: Ren Stargazer Dim 15 Mai 2011 - 15:32

avatar
Invité

Éden => Merci beaucoup =3

Lou => Merci en retard xD J'ai mis un peu -beaucoup- de temps pour ma fiche, sorry ! X_X

J'espère que l'histoire n'est pas trop pourrie et remplie d'incohérences. OTL

Yay, vive les katars /o/ Et oui, Ren ne va pas aimer Lou non plus 8D
Invité
MessageSujet: Re: Ren Stargazer Dim 15 Mai 2011 - 16:04

avatar
Invité
    J'aime beaucoup ta fiche, je t'annonce donc officiellement que tu es validé ! \o/
    Tu es validé(e) a écrit:
    Une bienvenue bien officielle Invité ! :D
    Tu peux désormais te diriger vers la zone de rp, pour t'éclater dans le monde de DC-01 !


    Tu dois aussi remplir ton profil et ta carte d'identité si ce n'est pas fait >w<...
    Puis, tu pourras te diriger vers ces quelques liens suivants :

    - Demande de logements
    - Demande de RP

    Sinon je te renvoie à la section flood pour t'imprégner encore plus de l'ambiance du forum, ou sinon rendez-vous sur la Chatbox pour discuter, s'amuser et/ou si tu as d'éventuelles questions/suggestions à donner :3

    Voilà, bon jeu parmi nous Invité
Lou Meister
MessageSujet: Re: Ren Stargazer Dim 15 Mai 2011 - 17:10

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
Yeah il est validé \o/ /pan/

••••••••••••••••••••••••

Lou x Armen

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ren Stargazer

Ren Stargazer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Hors-RPG
 :: Archives :: Archives des fiches :: Présentations
-
Sauter vers: