Recevez 100 points dès votre inscription en incarnant un TEMPIUS ou un ANDROÏDE !

Partagez|

Je te trancherai la gorge ♛ Abigail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
MessageSujet: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Lun 23 Nov 2015 - 20:26

avatar
Invité
Abigail ♛ Morel



Identité
▬ NOM : Morel
▬ PRÉNOM : Abigail
▬ SURNOM : Abe ou Abi, généralement
▬ SEXE : masculin
▬ ÂGE : 27 ans (mais ça, tout le monde s'en fiche)
▬ DATE DE NAISSANCE : oubliée
▬ ORIENTATION SEXUELLE : pourquoi faire le difficile quand on peut aimer tout le monde ? (ça veut dire bi)
▬ ORIGINES : purement françaises. Enfin, il lui semblerait.
▬ LANGUES PARLÉES : le langage des signes, un peu de russe et pas mal d'anglais
▬ GROUPE SANGUIN : O-


Rôle
▬ CLASSE : Chimère
▬ STATUT : parfaitement sain
▬ RANG : Alpha
▬ CROISEMENT ANIMAL : chouette effraie
▬ MÉTIER : je suis le Roi, ça ne te suffit pas ?
▬ ARMES : des serres en métal. Parce que c'est so badass




Icônes






Personnage

▬ QUALITÉS : stratège - passionné - altruiste
▬ DÉFAUTS : cruel - nerveux - cynique

▬ COULEUR DE CHEVEUX : [] Blond [] Châtains clairs  [] Châtains foncés [•] Bruns [] Coloration [•] Autre
∟ Si autre, expliquez : une grosse partie de ses cheveux est faite tout simplement de petite plumes fauve. Comme celles d'une chouette.
▬ LONGUEUR DE CHEVEUX : [•] Courts  [] Mi-Longs [] Longs
▬ TYPE DE CHEVEUX : [] Bouclés [] Ondulés  [•] Lisses [] Crépus [] Perruque

▬ YEUX : [] Bleus [] Gris  [] Verts [] Marrons [] Lentille de contact colorées [•] Autre
∟ Si autre, expliquez : noir d'encre (oui, tu as compris, comme ceux des chouettes) (oui, ça ressemble juste à une très grosse pupille)

▬ TAILLE : [] Très petite [] Petite  [] Moyenne [•] Grande [] Très grande
▬ CORPULENCE : [] Équilibrée [] Menue [] Mince  [] Maigre [] Grosse [] Élancée [•] Musclée [] Costaud [] Autre

▬ VÊTEMENTS : un peu de tout. Des pantalons, des pull, des chemises, des t-shirt, sombre ou coloré, en vrai il s'en fiche. Complété cependant d'une cape, parce que c'est trop royal.




▬ PÈRE / MÈRE : sa mère s'appelait Eugénie Morel, et il ne connait pas son père (sa mère ignore aussi son identité, du reste)
▬ FRÈRE(S) / SŒUR(S) : Isaac (malheureusement décédé)
▬ ANIMAL DE COMPAGNIE : quand on est soi-même animal, ça la fout mal d'avoir un animal domestique, non ?
▬ LIEU DE RÉSIDENCE ACTUEL : changeant et absolument confidentiel
▬ FORTUNE : [] Riche [•] Plutôt riche [] Normal [] Plutôt pauvre [] Pauvre


▬ Histoire
c'est très long désolée haha
si tu as la flemme de tout lire, tu trouveras un « en bref » tout à la fin de son histoire


1 – GENÈSE D'UN MONSTRE

Je suis la troisième Chimère.
Je suis le fruit d'une expérience ratée. Comme tous les autres. J'ai juste eu plus de chance. Beaucoup de chance. Bien plus qu'Isaac.
Isaac, c'est mon frère. Enfin, il aurait dû être mon frère. On m'a expliqué que j'avais pris beaucoup, beaucoup de place dans le ventre de notre mère, et que ça l'avait affaibli. Puis je suis sorti le premier. Isaac n'a pas supporté, et il est mort. Il n'a pas survécu une heure. Je pesais à peine deux kilos, lui n'était pas plus gros qu'une main. C'est peu. C'est très peu. J'ai eu beaucoup de chance. Isaac aurait été une pipistrelle. Enfin, c'est ce qu'on m'a dit. Deux frères de la nuit, ça aurait été bien. Mais il n'a pas eu cette chance.
Je ne sais pas si je suis triste pour lui ou si je m'en fous. Je pense que je m'en fous, en fait. Mais par principe, je lui garde une petite place dans mon cœur, quelque part entre le souvenir d'Eugénie et ma mémoire d'enfance. Ça n'a pas d'importance, mais ce n'est pas oublié pour autant.

Mais recommençons par le commencement.
Eugénie est Ölokoge et croit fort en l'avenir de sa pratique. Elle croit fort en la médecine. C'est bien ça, son problème, à Eugénie, c'est qu'elle croit fort. Alors quand on a proposé aux femmes de tester cette nouvelle pilule, elle a été une des premières à signer.
Eugénie est célibataire, et subit donc une insémination artificielle. Elle s'en fiche. L'identité du père n'a absolument aucune importance. Seule compte la science.
Ô surprise, ô joie, elle se retrouve bientôt enceinte de non pas un, mais deux bébés, deux produits d'une expérience un peu farfelue et dangereuse. Sa joie est immense, elle se sent privilégiée, et elle l'est, en quelque sorte.
La grossesse se passe bien. Aucune complication. Aucun problème. Elle est fière de ses futurs « enfants ». Les considère-t-elle seulement comme ses enfants ? Non, plutôt comme le fruit d'une expérience. Ils sont son test. Elle est fière. Elle les aime à sa manière.
Et elle accouche.
Le premier n'est pas bien gros. Un peu chétif. Mais au moins, il vit. Seul détail gênant, il nait sans une partie de la jambe droite. Mais ça arrive à pleins de bébés dans le monde, pas vrai ? Eugénie, quand elle le voit, est quand même assez déçue. Il ressemble à un bébé normal avec une jambe en moins. L'expérience aurait-elle raté ?
Heureusement, elle découvre avec une certaine joie qu'il est couvert d'un petit duvet blanc. Et quand il ouvre les yeux, deux très grand yeux totalement noirs l'observent. Elle sourit. L'expérience à fonctionné, et elle a donné naissance à une petite chouette.
L'accouchement du second se passe moins bien. Enfin, l'accouchement est normal, presque trop simple, et pour cause : c'est une petite chose minuscule qui lui sort des entrailles. Elle est surprise. Un peu triste. Elle sait que cette petite créature ne survivra pas bien longtemps.
Elle survit effectivement moins d'une heure. Elle l'appelle Isaac, et c'est tout. Le petit cadavre est emporté.
Restait moi.
Moi qui hurle. Moi qui ai faim. On m'emporte et on s'occupe de moi. Assez bien je crois.
En vrai, j'en ai aucun souvenir. On m'a raconté tout ça, évidemment.

J'ai donc grandi à la réserve. Tout allait plutôt bien dans ma vie : j'étais calme et discret, je posais pas de problème, j'avais des amis parmi les rares chimères qui avaient aussi survécu, les Ölokoge m'aimaient plutôt bien, c'est tout ce qu'on aurait pu désirer, non ?
En plus Eugénie venait me voir. Pas très souvent, mais elle prenait le temps de me dire bonjour quand elle me croisait, et pensait toujours à mon anniversaire. Mais, depuis le temps, j'en ai oublié la date. Et je m'en fous.
Je n'ai jamais su si je devais la considérer comme une mère ou comme une Ölokoge. Un peu les deux. Je pense qu'elle ne me considérait pas non plus comme un fils. Mais elle avait l'air fière, et contente de me voir.
Ça fait assez plaisir. Surtout que la plupart des mamans de mes copains ne leur jetaient pas un regard. J'avais eu la chance de venir d'une passionnée.

J'ai fait tout ce qu'on attendait de moi, pour résumer. Mais à l'intérieur, c'était tout autre chose.
Si je faisais semblant de rien, j'en avais déjà marre de Paris. J'avais à peine mis les pieds dehors une fois depuis ma naissance que je savais que rien n'allait. Ce monde m’écœurait, le regard des gens m’écœurait. Qu'est-ce que j'étais, après tout ? Un monstre, c'est ça ? Juste un monstre, un enfant animal, un enfant pas comme les autres, le fruit d'une expérience douteuse, pas vrai ? Hé, les gens, vous savez que moi aussi, j'ai une âme ? Que moi aussi j'ai des sentiments, que je comprends ce que vous chuchotez entre vous, que je traduis vos regards ? Je déteste les gens.
Les Chimères n'étaient pas encore chassées, à cette époque, mais je pressentais que ça allait mal aller pour nous. Il fallait faire quelque chose.
Pourtant j'ai quand même espéré avoir la paix, une fois sorti. Rêve toujours, ma poulette.
Le jour de nos seize ans, les Ölokoges nous ont laissé partir. Alors, avec quelques copains Chimères, on a décidé d'aller affronter la vie parisienne comme des grands. On se sentait invincibles. On se sentait puissants. On était majeurs, et rien ne pouvait nous arriver.
Douce, douce ironie.
On avait la belle vie, en fin compte, dans la réserve. Oh, quelle belle vie.
Dehors, on a découvert les Contaminés. On a découvert les Wrist. On a découvert les Katar. Les gens. Les regards. La vie dure. La survie.
La mort.
La mort de très près.
On avait pas vraiment prévu ça, pour tout vous dire. On pensait simplement s'établir dans un endroit un peu tranquille, et espérer se faire accepter.
Grosse erreur.
Le premier soir, on s'est fait attaquer par des Contaminés. Ils étaient deux, on était cinq, mais on faisait pas le poids du tout. C'était la première fois qu'on en voyait, et on savait pas quoi faire. Alors on est resté là, un peu bêtement, paralysés. Qu'est-ce qu'on devait faire ? Le temps qu'on se pose la question, ils nous avaient sauté dessus. Le premier brise le cou d'un d'entre nous. Le second saute à la gorge d'un deuxième. J'ai à peine eu le temps d'attraper le quatrième par la manche et de me retourner pour courir qu'ils avaient bondi sur le troisième.
On a couru, couru, couru aussi vite qu'on a pu. Je crois que j'ai pleuré. J'avais peur. Je crois que j'avais eu aussi peur de ma vie, et mon cœur battait comme s'il voulait s'enfuir d'entre mes côtes. J'avais mal aux jambes. J'avais mal partout. Je voyais pas où j'allais, je savais même pas où j'allais, d'ailleurs. Je connaissais rien à Paris. Je connaissais rien à la vie. Je connaissais rien à la douleur.
J'ai entendu hurler derrière moi. Ils nous avaient rattrapé. Et ils étaient entrain de bouffer mon dernier allié, mon dernier copain. Ils étaient entrain de détruire tout ce que je connaissais. Mon monde s'est effondré en deux minutes à peine. Et j'avais peur de mourir.
Un des Contaminés avait réussi à me rattraper, alors que je pensais courir plus vite que la lumière. Il m'a sauté dessus et m'a plaqué sur le sol. J'ai eu mal. J'avais peur. Peut-être même que je me suis pissé dessus. Je sais plus. Tout est flou.
J'étais une jeune Chimère à peine sortie du nid, et j'allais déjà mourir.
Et ça, c'était injuste. Mais la chance m'a en quelque sorte souri.
L'autre contaminé s'était joint à la partie, et ils se disputaient mes morceaux. Choc d'adrénaline, et j'ai réussi à m'enfuir pendant qu'ils se battaient. J'ai réussi à me cacher dans une ruelle. Je sais pas comment j'ai fait. Mais au moins, je suis encore vivant pour en parler.
J'ai seize ans et on vient de briser mes rêves de belle vie. Je tremble, je pleure et je saigne.
Je saigne ? Je me suis fait mordre. Merde. Merde. J'avais peur que ce soit grave. J'avais peur de finir Contaminé. J'ai pensé à mourir. Pourtant il ne se passait rien.

C'est un autre Contaminé qui m'a retrouvé.
J'ai encore cru que j'allais crever. Pourtant, lui n'avait pas du tout l'air de vouloir me bouffer. Je sentais plutôt dans son regard une espèce de pitié. Il m'a dit qu'il voulait m'aider. Puis c'est le trou noir.
Quand je me suis réveillé, j'étais allongé sur un fauteuil et ma morsure avait été soignée. Le Contaminé était là, assis sur une chaise.
Il s'appelait Nassim.
Il était Né-Contaminé, et parfaitement capable de se contrôler. Ce soir là il n'était pas en chasse, et il avait eu pitié de moi et de mon état déplorable. Et les plumes sur ma tête l'intriguaient, tout autant que ma capacité à résister au virus. Je n'avais jamais entendu parler des particularités d'un sang négatif.
C'est comme ça que j'ai fait la connaissance de mon ange gardien.
J'ai passé presque un an chez lui. Il m'apprenait les bases de la survie dans Paris, et moi en échange je l'aidais dans ses tâches, et je lui en apprenais plus sur les Chimères, qu'il découvrait pour la première fois en ma personne. Il m'a appris également à me méfier, voir haïr Wrist et Katar.
Il m'a aussi appris à tuer.
A un moment, t'as plus d'autre choix que ça, pour survivre.
Étrangement, il ne s'en est jamais pris à moi. J'avais entendu dire qu'un Contaminé pouvait contrôler ses pulsions, mais qu'ils étaient quand même sujets à des crises incontrôlables et imprévues. Nassim n'a jamais agi différemment du premier jour.
C'est grâce à lui, surtout, que j'ai appris à ne plus craindre. Je ne craignais plus les Contaminés autant qu'avant : je pouvais me défendre, et je vivais avec l'un d'eux. Je ne craignais plus le regard des gens : j'étais bien plus dangereux qu'eux. Je n'avais plus peur de personne. Dans mes rêves, j'étais devenu imbattable.

Un jour, j'ai bien dû partir. Je ne pouvais pas vivre éternellement au crocher de mon mentor, et je commençais à connaître assez la ville pour partir seul. Alors je suis parti, et j'ai ressorti notre plan d'enfance, notre plan de quand on était encore jeunes et protégés à la Réserve, notre plan de « vie meilleure » de ma mémoire.
J'allais fonder le Clan.

2 – LE CLAN

Il était temps pour moi de trouver des alliés. L'heure était venue de créer une alliance citoyenne ou, à défaut, au moins groupe qui puisse les protéger. Je voulais que Chimères, Contaminés et citoyens lambda n'aient plus rien à craindre. Je voulais un foutu monde de paix, un foutu monde où les gens accepteraient les différences des autres, un putain de monde où je pourrai vivre sans avoir peur de me faire tuer, avec comme seul prétexte les plumes sur ma tête, sans que des gens aient à vivre dans des trous à rats, tout simplement parce qu'on a décidé de les cacher à la vue des autres. C'était vraiment ça, le monde moderne ? Un caveau puant, un mouroir, un endroit où on ne peut même plus marcher dans les rues après 19 heures ? Ce n'était plus la guerre depuis longtemps, pourtant. On avait promis d'en finir, avec ces guerres, il y a bien longtemps. Pourtant ce n'était pas ce que je voyais. L'état parisien voulait sa guerre. Il couve le mépris et la haine qu'il inspire jusqu'à-ce qu'ils soient assez gros et qu'ils explosent. Et si ça pète, ce sera tout pour nos gueules d'opprimés.

Trouver des alliés ne fut pas une mince affaire. Si la majorité des gens à qui j'avais parlé de mes projets étaient plutôt d'accord sur le fond, la forme leur plaisait un peu moins : j'avais 17 ans, j'étais un gamin à peine tombé du lit, et si j'avais quand même vécu pas mal de choses, ce n'était pas assez pour eux. Il leur fallait un leader, un vrai. Je les ai haï, mais en soi ils n'avaient pas tord.
Mais à force de recherches, non seulement je m'étais forgé le caractère, mais en plus j'ai finalement trouvé mon premier allié. Il m'a dit s'appeler Idris, il était aussi noir que moi j'étais blanc comme un cul, et c'était certainement le plus vieil homme que j'aie rencontré de ma vie. Il était Contaminé depuis tant de temps qu'il ne se rappelait même plus de sa vie d'avant, et se cacher était une seconde nature chez lui. Il connaissait Paris comme s'il en avait dessiné les plans, et plus rien ne lui faisait peur. Il était vieux mais sa force était encore surprenante, et il était plus maitre de son esprit que moi.
Il n'avait plus de famille, peu d'amis, et se battre pour sa liberté lui semblait une très bonne manière de terminer sa vie. Il accepta donc de m'aider, et c'est ainsi que nos posèrent les premières pierres du Clan. Idris, doué d'une certaine ironie et d'une maitrise de l'italien presque parfaite, décida que nous serions le Clan della Notte, le Clan de la Nuit, rapport à mes gênes d'animal nocturne et à sa peau noire comme un ciel sans étoiles. Sa décision était prise, et je n'ai pu qu'accepter.

Recruter des gens, au début, ne fut vraiment pas aisé ; ils accordaient assez peu de crédit à un vieil homme et une jeune type plein de plumes. Mais, petit à petit, quelques personnes se sont laissé convaincre. Rare étaient ceux qui n'étaient pas d'accord avec nous, mais rare aussi étaient ceux qui voulaient bien s'engager. S'engager, d'ailleurs, était un mot que je n'aimais pas trop. On ne s'engage pas, on s'allie. On ne va pas se battre. On se rassemble pour être plus forts. Pour ne plus être seuls. Mon but (notre but) n'était pas, à ce moment, d'éradiquer nos ennemis de la surface de la Terre, mais bien de créer un groupe auprès duquel les gens pourraient venir chercher un entourage, de la sécurité. J'ai essayé de leur faire comprendre. Ça a marché petit à petit.

5 ans plus tard (je venais d'avoir 22 ans), mon monde s'est effondré à nouveau. Le Clan commençait à grossir, et il comptait autant de Chimères et de Contaminés que de citoyens normaux. Le bouche à oreille faisait apparemment ses preuves, et beaucoup venaient se joindre à nous par mépris des forces armées de la capitale. Par peur d'elles, aussi, certainement. Mais moi de toute façon, je m'en foutais : on était tous égaux, à ce sujet. Nous étions devenu une famille, et je me foutais pas mal de savoir si je mangeais avec une vieille femme seule, un Contaminé un peu déboussolé ou une Chimère qui n'en pouvait plus d'errer dans les rues. Je m'en fous. Je m'en contrefous. Je veux juste qu'ils se sentent en sécurité.
Mais tout a changé le jour de l'assassinat d'Idris.
En cinq ans, il était devenu la personne en qui j'avais le plus confiance, c'était quelqu'un sur qui je pouvais compter, c'était un des piliers du Clan, c'était lui qui m'avait aidé à tout construire.
Et il s'était fait assassiner par des Katars.
Ces fils de pute avaient tué un vieil homme. Pourquoi ? Pourquoi lui ? Qu'est-ce qu'il leur avait fait ? Il avait eu l'audace de se promener un peu trop tard le soir ? Il était Contaminé mais il ne mangeait presque plus rien. Il ne faisait de mal à personne, putain.
Je pense que c'est le jour où j'ai commencé à perdre la raison.
Avec un ami proche, je les ai traqués, je les ai retrouvés.
Et je les ai tués.
Et ça ne m'a rien fait. Aucune sensation. Aucun bien. Aucun soulagement. Un simple sens du devoir accompli. En tuant Idris, ils avaient avalé tout ce que je comptais en compassion.
Et en raison.
Et en santé.
Je suis devenu fou.
Je suis fou.
Je sais plus.
Je me rappelle plus.
Je veux juste leur mort.
A tous.
Je protégerai ma famille.
Je protégerai mes amis.
J'anéantirai tous ceux qui ont un jour osé nous faire du mal.
Je les pulvériserai.
Avec, ou sans l'aide du Clan.

En bref :
 



Détails
▬ AMBITION(S) DANS LA VIE : renverser Paris, et en faire un état libre et débarrassé de toutes ses nuisances (comprenons les tueurs de Chimères)
▬ SES RÊVES : venger ses morts
▬ MEILLEUR SOUVENIR : il les oublie tous, ça lui évite de se tracasser pour son éventuelle mort
▬ MAUVAIS SOUVENIR : son premier jour hors de la réserve
▬ SES PEURS : depuis la mort d'Idris et son pétage de plomb, il n'a plus peur de grand choses, sauf peut-être la mort du Clan et de ses protégés
▬ PARTICULARITÉS :
• mis à part ses attributs de chouette les plus visibles (yeux et plumes dans les cheveux), il a la capacité de « transformer » ses bras en ailes, par un procédé étrange où les plumes sortent de sa peau. C'est cependant horriblement douloureux, et il ne l'a fait qu'une fois dans sa vie. Son ouïe est aussi beaucoup plus fine que la moyenne.
• souvent sujet à d'horribles migraines, et n'a jamais trouvé de moyen pour les soigner
• à moitié fou depuis la mort d'Idris
• ne supporte pas le parfum
• insomniaque
• sa vie ne l'intéresse pas, et son seul but est d'arriver à un monde libre. Vivant ou mort, du moment que son projet arrive à exécution, tout ira bien.
• ah, oui, détail, il a une prothèse à la place de la jambe droite

▬ PERMIS D'ARMES : en toute illégalité ma chérie


Opinions
▬ CE QU'IL PENSE DU DC-01 : en plus d'voir été secouru et « élevé » par un Contaminé, beaucoup de ses compatriotes le sont égalemment, et il accepte volontiers leur présence, pour peu qu'ils contrôlent leur mutation. Ils sont fort au combat et n'ont pas peur de grand chose. Les incontrôlables, par contre, lui font assez pitié, et il n'hésiterait pas à les tuer pour « abréger leurs souffrances ».
▬ CE QU'IL PENSE DE L’ÉTAT PARISIEN : il a créé le Clan dans le but de renverser l'état, donc pas grand chose de positif ?
▬ CE QU'IL PENSE DE PARIS : son renfermement lui est très profitable : le Gouvernement ne pourra faire appel à une quelconque aide extérieure en cas d'attaque. En plus, c'est un terrain de jeu idéal : les « rebuts » connaissent généralement la ville comme leur poche, et elle offre beaucoup de cachettes
▬ CE QU'IL PENSE DES WRISTS : nuisance
▬ CE QU'IL PENSE DES CHIMÈRES : ses frères. Ses sœurs. Ses enfants.
▬ CE QU'IL PENSE DES KATARS : nuisance²
▬ CE QU'IL PENSE DES TEMPIUS : complètement fous, mais peut-être facilement manipulables ?
▬ CE QU'IL PENSE DES ÖLOKOGES : « c'est leur faute si je suis comme je suis, mais leurs savoirs pourraient nous être d'une précieuse aide »



MagmARGH

▬ TON SURNOM/PRÉNOM : Mat, Mai-Mato, Chachou (et Magma si vous voulez)
▬ TON ÂGE : 19 ANS LOL
▬ TA COULEUR PRÉFÉRÉE : JSP LOL
▬ TON LIVRE PRÉFÉRÉ : « the Rook » (Daniel O'Maley), « Silo » (Hugh Howay), « le Passager » (Jean-Christophe Grangé)
▬ TON(A) FILM/SÉRIE PRÉFÉRÉ(E) : Apocalypse Now, Good Morning England, R.E.D., Interstellar / Breaking Bad, Kaamelot et les Kassos
▬ COMMENT AS-TU DÉCOUVERT DC-01 ? à cause de Xude le maléfique
▬ PERSO. ILLUSTRATEUR DE TON AVATAR : OC créé pour l'occasion ma gueule
▬ UN COMMENTAIRE PARTICULIER ? en vrai c'est juste Chachou qui veut un autre personnage un peu moins niais (je poste toujours, et j'attends confirmation de Lou quant au Clan) / la pdp est en cours, j'avais juste la flemme de faire un beau dessin huhu
▬ CODE PRÉSENTATION : J'aime sentir l'odeur des prouts intergalactiques et j'assume. (Lou, je t'aime, tu me vends du rêve)
  
Drack
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Lun 23 Nov 2015 - 22:46

avatar
S T A F F
Compétences : Gangtérisme
Bonjours et bienvenu même si tu es plus anciens que moi xD

••••••••••••••••••••••••

Cicatrices visible:
 


Drack vous arrache le bras en #009900
Invité
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Lun 23 Nov 2015 - 22:58

avatar
Invité
Merci Drack ! :D (pas grave, ça fait toujours plaisir hehe)
Armen E. Castel
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Mar 24 Nov 2015 - 0:31

avatar
M E M B R E
Compétences : Hum... Concentrée
Oooooh, c'est cool, la mentalité de ton perso est super intéressante ! :D
Hâte de voir ce qu'il donnera inRP ^w^
En tous cas, re-bienvenue~ \o/
Invité
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Mar 24 Nov 2015 - 13:35

avatar
Invité
Merci Armen ! :D ça fait assez pas mal plaisir parce que j'avais peur qu'il soit assez, heu, basique ? Mais ça va, ça me rassure un peu ! o/
Pareil héhé
Lou Meister
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Mar 24 Nov 2015 - 13:49

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
Rebienvenue Sacha ! Cool le nouveau perso, bon après tu m'en avais un peu parlé donc je verrais lorsque tout sera terminé. :)

••••••••••••••••••••••••

Lou x Armen

Invité
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Mar 24 Nov 2015 - 13:56

avatar
Invité
Merci Lou ♥ j'espère qu'il conviendra ! o/
Invité
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Jeu 26 Nov 2015 - 17:30

avatar
Invité
Lou, petite question, qu'est-ce qu'il manque à ma fiche pour être potentiellement validée ? o:
Lou Meister
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Jeu 26 Nov 2015 - 17:33

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
Je ne sais pas j'ai pas encore lu la fiche, en fait. Il faut que je la lise en entier, et idéalement je réfléchis au groupe que tu souhaitais construire :).

••••••••••••••••••••••••

Lou x Armen

Invité
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Jeu 26 Nov 2015 - 17:37

avatar
Invité
Haha ok ! Je pensais que tu l'avais déjà lue (enfin c'est ce que j'avais compris dans ton post précédent ehe) d'acccc
Lou Meister
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Jeu 26 Nov 2015 - 21:20

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
Yop bon j'ai lu. Dans les grandes lignes ça me plait, il est plutôt cool. Par contre les serres en acier c'est négatif. Je ne croie pas qu'une chouette ait des serres en acier,j'accepte les serres normales xD

Je voulais savoir pour le clan, combien compte t-il de personnes à peu près ? (histoire de voir la grandeur) car je n'autoriserais pas (pour le jeu) un clan trop grand. Voilà merci de me donner ces indications sinon je ne vois pas de problèmes pour la suite ô/

••••••••••••••••••••••••

Lou x Armen

Invité
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Jeu 26 Nov 2015 - 21:37

avatar
Invité
AH OUI mais c'est pas des serres à ses mains, c'est un truc genre ça ! Pas des vraies :')

Bah du coup ça dépend de ce que tu appelles grand en vrai ! Pour moi ils seraient une petite centaine, mais si ça te semble trop bah ils seraient moins o/
Lou Meister
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Jeu 26 Nov 2015 - 21:44

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
100 c'est beaucoup trop gros, ça fait un groupe déjà bien influent. il ne faut pas oublié que les contaminés en terme de population sont moins nombreux, les chimères aussi. Les citoyens et bien ils vont pas tous dans ton groupe. Certains te cracheront à la gueule et les autres te tabassent.
Une vingtaine d'individu me semble déjà pas mal, déjà à gérer.

••••••••••••••••••••••••

Lou x Armen

Invité
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Jeu 26 Nov 2015 - 21:48

avatar
Invité
ok bah va pour une vingtaine du coup
Lou Meister
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Jeu 26 Nov 2015 - 22:35

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
En relisant ta fiche, finalement y a beaucoup de choses qui me titille.

Pour la bipolarité, à 27 ans... Tu es sûr que personne n'a vu parce que là je trouve ça quand même TRÈS gros ? T'es pas sûr que c'est plutôt lunatique ? La bipolarité est une maladie, je veux dire y a des conséquences tout ça.

Y a t-il des conséquences à noter par rapport à ses insomnies, si c'est comme Lou (bon après Lou n'est pas véritablement insomniaque), son corps peut en être affecté, par exemple : moins de réactivité, toussa (surtout qu'il n'a pas le virus qui augmente l'adrénaline pour réveiller ses sens).

Pour sa jambe, j'espère qu'il a encore des connaissances Ölokoges, car une prothèse ça se révise de temps en temps (surtout s'il grandit, changement de taille tout ça), je voulais savoir un peu comment ça se passait.

Et aussi pour le clan, je pense que c'est une très bonne idée en soit, mais n'y a t-il pas des problèmes avec les contaminés, (les né-contaminés sont TRÈS rares), certains auront certainement des crises même au sein du groupe, comment ça se passe ?

Je suis assez stricte, j'en suis désolée, mais il me faut impérativement ces informations pour te valider. JE SUIS CHIANTE JE LE SAIIIIIS.

En espérant que je n'ai pas d'autres objections ô/ ♥♥

••••••••••••••••••••••••

Lou x Armen

Invité
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Jeu 26 Nov 2015 - 22:46

avatar
Invité
Effectivement je suis d'accord pour la biopolarité, j'y ai re-réfléchi depuis que j'ai écrit le truc, c'était un peu con, donc je vais juste la supprimer pour la replacer par sa folie post mort d'Idris !
(j'ai édité et supprimé la bipolarité, du coup !)

Ça influe principalement sur son caractère (+ irritable etc), mais du coup je pense que c'est plus ou moins tout (peut-être effectivement un peu moins de réactivité ?), je connais pas mal d'insomniaques, et ça change pas grand chose à leur vie !

Oui du coup il en aurait, bon il change plus de taille, mais vu qu'il a passé le début de sa vie à la réserve et qu'il est né sans jambe, il a effectivement l'habitude de s'en occuper, marcher, courir avec etc

Effectivement j'suis aussi d'accord sur ce point (par contre je savais pas que les Nés-Contaminés étaient si rares, j'ai du zapper ce passage o/), effectivement y aurait des crises, mais après tout rien n'empêche les gens de sortir dans la rue (et chasser, du coup) (je sais pas si ça répond à ta question hohoho)

T’INQUIÈTE ça me dérange aucunement o/
Lou Meister
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Jeu 26 Nov 2015 - 22:58

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
Oui les né-contaminés sont plutôt rares. Je préfère le préciser car je ne sais pas si je 'lai fais sur le jimdo. Quoiqu'il en soit ça devrait l'être avec un futur diagramme ô/

Pour s'occuper d'une prothèse il faut un certain matériel, il ne peut s'en occuper seul. Les ölokoges ont ce matériel, c'est pour cela que je te posais la question (non ce n'était pas anodin). C'est un entretien les prothèses et en aucun cas dans l'histoire, j'ai vu un ölokoge lui apprendre comment s'en occuper. pour quelqu'un qui ne s'y connait pas en mécanique et même technologie je dirais, c'est chaud. xD (je suis une chieuse née ♥)

••••••••••••••••••••••••

Lou x Armen

Invité
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Jeu 26 Nov 2015 - 23:05

avatar
Invité
Okay !

Heeeeu ouais effectivement j'ai pas trop détaillé son enfance donc j'ai pas parlé de ça, ça m'avait l'air assez logique :') je suppose que quand on lui donne une prothèse, on lui explique au moins comment s'en occuper ! Par contre pour le coup je trouve un peu bizarre que seuls les Ölokoges puissent s'en occuper, j'imagine qu'il doit y avoir quelques citoyens avec un membre ou deux en moins, et qu'ils ne vont pas se taper le chemin jusque dans la réserve juste pour une révision ? Enfin j'en sais rien hein, si ça a une certaine logique pourquoi pas, du coup il le ferait aussi, mais voilà, j'me posais la question !
Lou Meister
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Ven 27 Nov 2015 - 9:00

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
Alors, les prothèses ne sont pas encore très vulgarisées donc expliquer quelque chose de technique à un enfant, c'est inutile, il ne comprendrait pas. C'est une réelle spécialisation de s'occuper des prothèses, ce n'est pas à la portée de n'importe qui je dirais, il faut quand même quelques connaissances biologiques et mécaniques (car les deux sont plus ou moins fusionnées ensemble) pour entretenir une prothèse et surtout la changer .

Donc non c'est pas si simple d'avoir une telle connaissance. Surtout qu'ensuite il part de la réserve donc, s'il ne revient que pour "entretenir" sa prothèse, les ölokoges responsables n'ont pas vraiment de temps à perdre en blablatage.
Ils assistent et viennent entretenir celles des citoyens également, qui ont pu s'en acquérir une, mais comme je l'ai dis, ce n'est pas à la portée de tous, à cause de leur prix (ton personnage a pu en bénéficier gratuitement car sa mère était ölokoge).
Bien entendu, les Wrists ont eux aussi leur propre service d'entretien car eux aussi en bénéficie gratuitement mais ce service n'est réservé qu'à leur propre corpus.

Après c'est possible qu'un mécanicien lambda puisse y toucher mais c'est vraiment très compliqué, ce n'est pas une voiture si tu veux.

••••••••••••••••••••••••

Lou x Armen

Invité
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Sam 28 Nov 2015 - 11:14

avatar
Invité
okay, d'acc, mais donc globalement ça veut dire quoi, j'abandonne la prothèse ? parce qu'effectivement je peux dire oui oui, mais ça changera rien au problème, non ?
Lou Meister
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Sam 28 Nov 2015 - 12:37

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
Je veux juste que tu me confirme qu'il ne peut s'en occuper seul et que du coup ça l'oblige à retourner de temps en temps chez les Ölokoge pour l'entretien de la prothèse :)

••••••••••••••••••••••••

Lou x Armen

Invité
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Sam 28 Nov 2015 - 13:06

avatar
Invité
AH OK. Bah ça me va, oui !
Lou Meister
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Sam 28 Nov 2015 - 13:15

avatar
S T A F F
Compétences : COMBAT
Validation OK !


Et bien rebienvenue à toi sur le forum ! J'espère que tu t'amuseras bien avec ton nouveau personnage :D
Bienvenue
Bravo tu viens d'être validé(e), tu vas pouvoir commencer à RP sur le monstrueux forum DC-01. Tu vas pouvoir commencer à naviguer comme bon te semble sur le forum et surtout te faire des compagnons de fortune !

Je te souhaite toute la survie du monde face à ton futur peu sûr.
Le Staff de DC-01  Coeur

Les liens utiles
Règlement
Résumé du contexte
Recueil des intrigues
Recenser son rang
Annexe du forum
Personnages Non-Joueurs
Staff
Demande de RP
Fiches de relations
Fiches complémentaires
Aide le forum et gagne des prix

••••••••••••••••••••••••

Lou x Armen

Invité
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail Sam 28 Nov 2015 - 13:50

avatar
Invité
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je te trancherai la gorge ♛ Abigail

Je te trancherai la gorge ♛ Abigail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Hors-RPG
 :: Archives :: Archives des fiches :: Présentations
-
Sauter vers: